Publications des agents du Cirad

Cirad

Mortality of silver fir and Norway Spruce in the Western Alps - a semi-parametric approach combining size-dependent and growth-dependent mortality

Vieilledent G., Courbaud B., Kunstler G., Dhôte J.F.. 2010. Annals of Forest Science, 67 (3) : 11 p..

Question : Il est possible de modéliser la mortalité des arbres en utilisant deux covariables complémentaires : la taille et la croissance de l'arbre. La croissance est une mesure synthétique de la vitalité alors que le diamètre est un bon indicateur de la sensibilité aux perturbations et est très fortement corrélé à l'âge de l'arbre, qui détermine la sénescence. Peu de modèles de mortalité intègrent les deux covariables, car cela nécessite, pour les approches classiques, une calibration à partir de données de placettes permanentes qui sont rares. Comment obtenir un modèle de mortalité multivarié, incluant la taille et la croissance, lorsque des données de placettes permanentes ne sont pas disponibles ? o Localisation géographique : Pour répondre à cette question, nous avons étudié la mortalité du sapin pectiné (Abies alba) et de l'epicéa commmun (Picea abies) dans les Alpes suisses françaises et italiennes. o Méthode : Notre étude propose une méthode semi-parametrique alternative s'appuyant sur un échantillon d'arbres morts et vivants avec des mesures de diamètre et de croissance. o Résultats : Nous avons obtenu un modèle combinant la mortalité dépendant à la fois de la taille et de la croissance. Nous avons démontré qu'A. alba avait un taux de mortalité inférieur (10 %) à celui de P. abies (18 %) pour une faible croissance (< 0.2 mman?1). De plus, pour de larges diamètres (DBH ? 70 cm), P. abies a un taux de mortalité supérieur (0.45 %) à A. alba (0.32 %). o Conclusion : Nos résultats sont en accord avec les mécanismes de niche de succession et de compromis entre colonisation et compétition qui sont invoqués pour expliquer la coexistence des deux espéces dans les Alpes. Notre méthode devrait contribuer à améliorer la prédiction du taux de mortalité et la précision des modèles de dynamique forestière. Abbreviations: DBH: Diameter at Breast Height (DBH = 1.30 m), P. abies: Picea abies (L.) Karst. (Norway Spruce), A. alba: Abies alba Mill. (Silver Fir), NFI: National Forest Inventory. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : méthode statistique; modèle de croissance forestière; modèle de simulation; hauteur; dimension; croissance; mortalité; abies alba; picea abies; france; alpes

Thématique : Physiologie végétale : croissance et développement; Foresterie - Considérations générales; Méthodes mathématiques et statistiques

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :