Publications des agents du Cirad

Cirad

Etude en plein champ du potentiel attractif ou répulsif de différents composés organiques volatiles sur le scolyte des baies du café, Hypothenemus hampei (Ferrari) au Costa Rica

Etienne L.. 2011. Montpellier : Montpellier SupAgro, 43 p.. Mémoire d'ingénieur -- Agronomie-Master 2.

Le principal insecticide (endosulfane) utilisé contre le scolyte des baies du café, Hypothenemus hampei Ferrari, sera interdit en 2012. Il devient donc nécessaire de développer des méthodes de lutte alternatives efficaces. Le piégeage de masse par attraction est une technique permettant une diminution de 70% des taux d'infestations. Cependant, il semble qu'on puisse encore augmenter son efficacité. C'est l'objectif global de cette étude de terrain réalisée au Costa Rica. La première voie d'amélioration est de renforcer le mélange attractif actuellement employé pour capturer le scolyte (mélange d'éthanol-méthanol). Il existe des composés émis par les baies de café dont l'étude en laboratoire sa révélé une capacité à attirer le scolyte du café. Le premier objectif de cette étude est de tester certains de ces composés (ethylbenzène, méthylcyclohexane, octen-3-ol, nonane, benzaldéhyde et hexenal) au champs. Ils sont testés en association au mélange d'éthanol méthanol ou seuls. Les diffuseurs de composés sont préalablement calibrés en vue d'obtenir un taux de diffusion spécifique à chaque composé. Dans les conditions expérimentales de l'étude, aucun des composés n'a été ni attractif seul ni n'a amélioré l'attractivité du mélange d'éthanol-méthanol. Une autre voie d'amélioration des performances du système de piégeage actuel serait d'orienter les mouvements des scolytes. Or, il existe des composés qui semblent pouvoir repousser le scolyte (l'hexanol, l'hexenol, le camphène et l'[alpha]- pinène). Le second objectif de cette étude est de les tester en plein champs. Deux des composés testés ont montré un effet répulsif très significatif: l'hexenol et l'hexanol. Un troisième objectif de l'étude est de mettre en évidence l'importance du taux de diffusion des composés sur leur capacité à attirer ou repousser le scolyte. Pour cela deux composés (l'[alpha]- pinène et le limonène) ont été associés à l'éthanol méthanol chacun d'eux à deux taux de diffusion différents. L'[alpha]- pinène a permis d'augmenter significativement les captures du mélange d'éthanol-méthanol à un taux de diffusion faible alors qu'il n'a pas d'effet à plus forte diffusion. En revanche, le limonène a présenté le même effet aux deux taux de diffusion testés. Enfin, une nouvelle configuration de piégeage associant répulsif et attractif a été testée. L'objectif étant de voir si leur association permet d'orienter les mouvements du scolyte. On a comparé les taux de captures de deux pièges attractifs (avec EM) en présence et en absence d'un répulsif (hexanol) au centre des deux pièges. Aucun effet significatif de la présence du répulsif n'a été montré.

Mots-clés : coffea; hypothenemus hampei; piégeage des animaux; composé organique; costa rica

Mémoire