Publications des agents du Cirad

Cirad

Compte-rendu de mission de Daniel BABRE -CIRAD - US49 à Port-au-Prince Haïti du 8 au 13 décembre 2011 : Etat du laboratoire des sols de la faculté d'agronomie et de médecine vétérinaire (FAMV) après le séisme de Janvier 2010

Babre D.. 2011. Montpellier : CIRAD, 52 p..

Parmi de nombreux autres sites et organismes situés à Port-au-Prince (Haïti), les bâtiments de la Faculté d'Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV) ont été particulièrement endommagés par le violent séisme qui a ravagé une partie du pays le 12 janvier 2010. Le laboratoire des sols a, notamment, été partiellement détruit et rendu inutilisable en raison des dégâts directs causés mais aussi du risque permanent d'effondrement de la structure qui l'accueille. Evaluer l'état des équipements en place et étudier les conditions de reprise de ses activités ainsi que la possibilité de mettre en service un spectromètre optique d'émission plasma jamais utilisé à ce jour et, par bonheur, non affecté par le tremblement de terre, constituaient les termes de référence de cette mission commandée par la FAMV et coordonnée par le Service de Coopération des Affaires Culturelles (SCAC) de l'ambassade de France située à Port-au-Prince. Réalisée sous la forme de rencontres et d'échanges avec des personnes diversement impliquées (décanat, techniciens et responsables du laboratoire, représentant de l'ambassade,...) et de visites approfondies des installations, cette mission s'est soldée par la mise en évidence de plusieurs points-clés: le bâtiment qui abritait le laboratoire des sols est gravement endommagé et ne peut pas être réhabilité, ce qui implique la nécessité de construire de nouveaux locaux dont des esquisses de plans sont proposées ; sur les 42 instruments répertoriés, 8 sont hors service, certains pouvant être utilisés comme réserves de pièces de rechange, 16 sont en état de service moyennant des réparations mineures peu onéreuses ou des compléments de petits équipements et 18 sont, a priori, opérationnels mais n'ont pas pu être vérifiés par défaut d'alimentation (courant électrique, eau, gaz,...) et en raison de la dangerosité des lieux ; une opportunité se fait jour d'abandonner certaines pratiques comme la détermination de l'azote total dans les sols, dangereuses pour les opérateurs et l'environnement, par des techniques d'analyse élémentaire bien plus performantes en termes de justesse, de répétabilité et de coût de revient mais aussi de sécurité de mise en oeuvre et d'impact sur l'environnement ; un chiffrage détaillé, incluant le matériel et les produits chimiques à acquérir, a été réalisé sur la remise en service du laboratoire en incluant la perspective de nouvelles analyses résultant de l'évolution des demandes des clients du laboratoire ; de nombreux produits chimiques, pour la plupart hors d'usage, ont été repérés dans le bâtiment en perdition. Un tri a été réalisé sur ceux appartenant au laboratoire des sols. Cette opération devra impérativement être étendue aux autres substances présentes dans le bâtiment avant leur évacuation et leur prise en charge par une société spécialisée qui en assurera la destruction ; des besoins en formation de niveaux et de contenus variables, allant du perfectionnement de certaines analyses au management des activités en passant par la métrologie et la sécurité en laboratoire, ont été mis en évidence et des propositions de réalisations ont été suggérées ; la mise en service du spectromètre optique d'émission plasma est possible moyennant la mise à disposition d'un local adéquat, dont un plan a été proposé, l'identification et la formation d'un responsable, l'assurance de disposer des consommables nécessaires (gaz), la mise en évidence, au moyen d'une étude de marché, du besoin de cet outil et l'intervention d'une société spécialisée pour le rendre opérationnel....

Mots-clés : laboratoire; analyse de sol; dégât; tremblement de terre; haïti

Documents associés

Rapport d'expertise