Publications des agents du Cirad

Cirad

Indicateurs de vulnérabilité des exploitations agricoles face aux variabilités climatique et démographique : applications à la riziculture dans la région du lac Alaotra (MADAGASCAR)

Razakavololona A.. 2011. Antananarivo : ESSA, XVIII-222 p.. Thèse de doctorat : Sciences agronomiques.

Evaluer la vulnerabilite des exploitations agricoles face aux changements climatique (CC) et demographique (CD) permettra de comprendre le fonctionnement de ces exploitations face a ces contraintes et d'identifier les pratiques d'adaptation en vue d'une meilleur gestion des ressources. A Madagascar la filiere riz prend une place importante dans ce secteur et la region du Lac Alaotra en est le principal producteur. Toutefois, les pratiques agricoles actuelles de la region peuvent remettre en question la securite alimentaire a l'echelle nationale. Des enquetes ont ete menees aupres de 103 exploitations reparties dans 4 communes representatives de la region. L'etude s'est focalisee, dans un premier temps, sur un travail de description du systeme agraire et les effets des deux facteurs sur celui-ci. Et dans un second temps sur des travaux de modelisations dont le but est d'optimiser la production agricole face aux effets des deux facteurs consideres. L'evolution du systeme agraire de la region resulte d'un long processus lie a l'historique du peuplement, au developpement technologique et aux contraintes environnementales. Il est domine par une agriculture conventionnelle basee sur la riziculture irriguee et pluviale, une filiere qui occupe plus de 90% de la population de la region. Trois types peuvent etre observes dans la region a savoir les petites, moyennes et grandes exploitations. Le resultat montre une difference du mode de gestion des ressources entre les types d'exploitation et la localite consideree. Les petites exploitations se basent sur l'autosubsistance, les moyennes sur l'autosubsistance et un minimum d'investissement, et les grandes sur la vente. La difference est en grande partie attribuee a la distribution des parcelles sur les etages ecologiques et aux moyens techniques a leur disposition. Les localites d'Ambatosoratra et d'Amparihitsokatra (celles de l'Est) sont a la fois sensibles aux CC et CD. La localite de Vohitsara est sensible aux CC La localite de Tanambe est sensible au CD. La sensibilite au CC est determinee par les surfaces cultivables et leur distribution selon les differents terroirs, tandis que la sensibilite au CD depend de la distribution des parcelles cultivees et de l'outillage agricole a la disposition de chaque famille. Les indicateurs relatifs a la production (marge brute, cout de production et production rizicole) sont plus sensibles aux facteurs climatiques, tandis que les indicateurs relatifs aux intrants (quantite de main d'oeuvre utilisee, fertilisants organiques et mineraux, pesticides) sont lies aux facteurs demographiques. Le travail de modelisation a permis de comprendre que le mode de gestion actuel des exploitations autour du Lac optimise soit la marge brute soit la valeur de production tout en assurant la quantite de riz dont elles ont besoin pour la prochaine saison avec une limitation de la main d'oeuvre saisonniere. 11 sur 12 groupes d'exploitations sont sensibles aux doubles effets des changements climatique et demographique. Une diminution de la productivite est alors constatee dans la region. L'ecart de la production rizicole varie de 0,7 a 2 T.ha-1 selon la localite. Notons que que les effets du CC prime sur celui du CD. En somme, la perception paysanne du changement climatique combinee avec le savoir scientifique permet de cerner le sujet. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : oryza sativa; exploitation agricole; changement climatique; demographie; analyse economique; modele de simulation; enquete sur exploitations agricoles; exploitation agricole familiale; structure agricole; madagascar; lac alaotra. systeme agraire

Thématique : Economie de la production; Structure agraire; Météorologie et climatologie; Population rurale

Thèse