Publications des agents du Cirad

Cirad

Ecologie du déplacement du buffle de savane ouest-africain Syncerus caffer brachyceros

Cornélis D.. 2011. Montpellier : UM2, 290 p.. Thèse de doctorat -- Ecologie. Systèmes intégrés en biologie, agronomie, géosciences, hydrosciences, environnement.

Comprendre et predire les processus qui sous-tendent la distribution spatiale et les deplacements des animaux est une question au centre des preoccupations de nombreuses disciplines en ecologie. Distribution spatiale et deplacements sont des signatures fortes de la facon dont l'animal interagit avec son environnement, et leur etude constitue une voie d'entree originale pour dechiffrer les processus ecologiques sous-jacents. La question centrale de cette these porte sur les determinants ecologiques de l'utilisation de l'espace et du deplacement du buffle de savane ouest-africain (Syncerus caffer brachyceros) au Parc Regional du W (Niger, Burkina Faso, Benin). Pour ce faire, nous avons eu recours a des methodes d'observation indirectes : colliers GPS, capteurs d'activite et suivis fecaux. Cette these presente tout d'abord un nouvel estimateur du domaine vital (le kernel de deplacement), au moyen duquel nos analyses de selection de l'habitat ont ete menees. Cet estimateur exploite explicitement l'information disponible entre localisations GPS successives et permet d'estimer avec precision la distribution d'utilisation de l'espace lorsque le deplacement est soumis a des contraintes physiques ou comportementales. Sur cette base, nous avons alors analyse les facteurs environnementaux operant en fin de saison seche et en debut de saison des pluies. La selection de l'habitat par 7 troupeaux a ete abordee a deux echelles (inter-saisonniere et intra-saisonniere) en considerant a la fois des facteurs biotiques (types de vegetation et production primaire) et abiotiques (calendrier des pluies et disponibilite en eau de surface). Dans notre zone d'etude, la dynamique spatiotemporelle des ressources (fourrage et eau) stimule des deplacements intersaisonniers directionnels importants (35 ?} 10 km) et genere des domaines vitaux de grande taille (335 ?} 167 km2). L'un des traits comportementaux les plus remarquables est l'accomplissement d'un deplacement migratoire directionnel aux premieres pluies, en reponse a un gradient de production primaire a large echelle. L'etablissement des domaines vitaux de saison des pluies apparait en outre conditionne par un seuil (environ 10%) de disponibilite des herbacees perennes. Les analyses de selection d'habitat menees a l'echelle intra-saisonniere soulignent egalement l'importance des herbacees perennes pour le buffle au PRW, particulierement en debut de saison des pluies. En revanche, a cette echelle, l'indice de production primaire employe (NDVI) semble n'avoir aucune valeur predictive sur la distribution d'utilisation des troupeaux suivis. Le faible recouvrement spatial observe entre les domaines vitaux de troupeaux adjacents suggere enfin que l'utilisation des ressources est fortement contrainte par un comportement d'evitement, voire un comportement territorial. Nous avons ensuite explore les patrons de deplacement et d'activite de 5 troupeaux dont les deplacements ont ete suivis au moins 10 mois. Au travers d'une approche dynamique conceptualisee sur la base des caracteristiques du deplacement, nous montrons comment le regime de crue du fleuve Niger et les feux de brousse impactent l'utilisation de l'espace du buffle au PRW. Notre approche a ensuite consiste a caracteriser les patrons d'activite (sub-saisonniers et journaliers) et l'etat interne de ces troupeaux au travers d'indices biorhytmiques derives des donnees de localisation GPS et des capteurs d'activite. Nos resultats suggerent que les troupeaux se deplacent plus vite et presentent un indice d'activite plus eleve lorsque les conditions alimentaires sont les plus favorables (en premiere partie de saison des pluies). A l'echelle journaliere, en l'absence averee de derangement, les buffles suivis se sont montres actifs en proportion equivalente le jour et la nuit, exprimant principalement un comportement crepusculaire. En revanche, le troupeau localement confronte a un facteur de risque (derangement diurne d'origine anthropique) a bascule son r

Mots-clés : conservation des ressources; zone protegée; stress; parasite; facteur climatique; comportement; régime alimentaire; distribution spatiale; migration animale; Écologie animale; buffle africain; niger; bénin; burkina faso; afrique occidentale

Thématique : Ecologie animale; Taxonomie et géographie animales; Conservation de la nature et ressources foncières

Documents associés

Thèse

Agents Cirad, auteurs de cette publication :