Publications des agents du Cirad

Cirad

Convergent readings of groundwater governance? : Engaging exchanges between different research perspectives

Faysse N., Petit O.. 2012. Irrigation and Drainage, 61 (1) : p. 106-114.

Durant les 50 dernières années, l'étude de la gouvernance des eaux souterraines a donné naissance à des approches analytiques riches et différenciées. L'article propose un échange entre les principaux points de vue heuristiques, les résultats et les thèses de trois approches qui ont étudié la gouvernance des eaux souterraines: l'étude de la gouvernance des eaux souterraines vue comme action collective telle qu'initiée par Ostrom, l'analyse faite par Shah des secteurs économiques informels permis par l'usage des eaux souterraines et les travaux de Prakash, Mukherji et Birkenholtz qui se sont inspirés de l'écologie politique. Les aquifères pour lesquels chaque approche a été initialement conçue ont joué un rôle capital dans la conception d'un cadre d'analyse qui, pour les deux premières approches, a ensuite été mis en oeuvre dans un grand nombre de cas. Les trois approches partagent de nombreux éléments de leurs méthodes heuristiques. Elles diffèrent cependant dans le contenu des systèmes de gouvernance préconisés pour permettre un usage durable des eaux souterraines, et en particulier en ce qui concerne le bénéfice d'impliquer les usagers dans la mise en oeuvre de la gouvernance. De ce fait, ces approches diffèrent aussi sur ce qui devrait être au coeur d'analyses académiques. Il serait ainsi intéressant d'organiser des lectures communes de cas de gouvernance des eaux souterraines et de discuter du contenu de programmes de recherche qui permettent des analyses fructueuses de tels cas, en prenant en compte les spécificités locales. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : ressource en eau; demande; secteur informel; gestion des eaux; gouvernance; eau souterraine

Thématique : Ressources en eau et leur gestion

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :