Publications des agents du Cirad

Cirad

La Thaïlande : premier exportateur de caoutchouc naturel grâce à ses agriculteurs familiaux

Delarue J., Chambon B.. 2012. Economie Rurale (330-331) : p. 191-213.

La Thaïlande est aujourd'hui le premier pays exportateur de caoutchouc naturel avec un tiers des volumes échangés annuellement (3,252 millions de tonnes produites et 2,866 millions de tonnes exportées en 2010). Au-delà de la performance quantitative, la Thaïlande se distingue par l'origine de cette production, car 95 % des plantations appartiennent à des exploitations familiales. Une grande part de la transformation est en outre assurée par de petites coopératives paysannes. Actuellement, près de 10 % de la population thaïlandaise vit de la production, du commerce et de la transformation du caoutchouc naturel. Basé sur une revue de la littérature complétée par quelques entretiens auprès de personnes ressources, cet article analyse les facteurs qui expliquent ce développement exceptionnel de l'hévéaculture familiale en Thaïlande. Cette performance doit certes quelque chose aux dynamiques de population, à différentes formes de circulation de l'information mais semble aussi et surtout le résultat d'une politique publique engagée depuis près de 50 ans. Les principaux facteurs de développement quantitatif et qualitatif des plantations de caoutchouc naturel, détaillés dans cet article, ont ainsi été mis en place grâce à une combinaison d'actions publiques inscrites dans la durée et touchant les différents niveaux de la filière. En outre, une bonne part de ce développement a été financée par la filière elle-même et par un prélèvement parafiscal sur les volumes de caoutchouc naturel exportés. Outre une intensification remarquable, qui concerne essentiellement les zones historiques d'émergence de l'hévéaculture en Thaïlande, l'État a également encouragé l'extension géographique des plantations d'hévéas dans les régions du nord du pays. Dans ce contexte aux conditions pédoclimatiques moins favorables, l'adoption de l'hévéaculture reste encore relativement faible mais elle connaît un essor remarquable ces dernières années. Dans les régions fortement productrices de caoutchouc naturel du sud de la Thaïlande, la dépendance des paysans aux revenus de l'hévéa s'avère très importante. Poursuivant un objectif de lutte contre la pauvreté, l'État est également prêt, comme il l'a fait en 2009, à intervenir sur les stocks pour réguler les prix lorsqu'ils s'inscrivent excessivement à la baisse. Il contribue ainsi à maintenir l'étendue de cette production. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : rendement des cultures; prix; donnée de production; plantations; financement; développement agricole; aide au développement; intervention de l'état; politique de développement; exploitation agricole familiale; agriculteur; hevea brasiliensis; caoutchouc; thaïlande; politique publique

Thématique : Economie et politique du développement; Economie de la production; Commerce international; Economie familiale et artisanale

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :