Publications des agents du Cirad

Cirad

Land-cover dynamics in Southeast Asia: Contribution of object-oriented techniques for change detection

Dupuy S., Herbreteau V., Feyfant T., Morand S., Tran A.. 2012. In : Pontifical Catholic University of Rio de Janeiro (PUC-Rio) ; Brazilian National Institute for Space Research (INPE). 4th International Conference on GEographic Object-Based Image Analysis (GEOBIA 2012), Rio de Janeiro, Brésil, 07- 09 may 2012. s.l. : s.n., p. 217-222. International Conference on GEographic Object-Based Image Analysis (GEOBIA 2012). 4, 2012-05-07/2012-05-09, Rio de Janeiro (Brésil).

Les écosystèmes tropicaux d'Asie du Sud-Est connaissent des changements d'occupation du sol sans précédent, constituant une menace pour la forte biodiversité de cette région. Afin de suivre de tels changements, la télédétection est de plus en plus utilisée à différentes échelles spatiales. Nous étudions ici les changements d'occupation du sol sur une période de vingt ans, à l'échelle du paysage de sept sites d'études localisés au Cambodge, au Laos et en Thaïlande. Pour chaque site, des images à haute résolution spatiale des satellites SPOT ont été acquises à trois dates entre 1987 et 2008, ainsi que des Modèles Numériques de Surface (SPOT et SRTM DEMs). Une méthode orientée-objet de détection des changements a été appliquée à ces images pour évaluer pour chaque site d'étude i) la localisation et ii) le taux de changement d'occupation du sol. A partir des objets classifiés, nous avons également calculé des indices paysagers synthétiques reflétant la fragmentation et l'hétérogénéité du paysage. Cette analyse multi-temporelle a mis en évidence la difficulté de mettre en place un processus unique de classification comprenant de nombreux indices pour des paysages contrastés. Cependant, les techniques de classification orientées objet se sont avérées appropriées pour cartographier l'occupation du sol des différentes zones d'études, et ainsi d'en étudier les changements. Les résultats mettent en évidence différents motifs de changements d'occupation du sol, avec des taux annuels de déforestation compris entre 0,65 et 1,84 %, les changements les plus importants étant observés au Cambodge et au Laos. Par ailleurs, les indices de fragmentation révèlent des disparités entre les trois pays. Les méthodes, résultats et perspectives de ce travail sont discutés. (Résumé d'auteur)

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :