Publications des agents du Cirad

Cirad

Rapport de mission sur le plateau Batéké Région de Mampu (République Démocratique du Congo) : Lancement d'une étude sur l'état des jachères forestières du Plateau Batéké, par inventaire des forêts-galeries et sur la possibilité de les restaurer, par mesure des placettes de suivi des essais de Régénération Naturelle Assistée (RNA) réalisés par le projet Makala

Peltier R., Dubiez E., Diowo S., Gigaud M.. 2012. Bruxelles : Union Européenne, 26 p..

Lancement d'une étude sur les jachères forestières du Plateau Batéké, par inventaire des forêts-galeries et par mesure des placettes de suivi des essais de Régénération Naturelle Assistée (RNA) réalisés par le projet Makala L'objectif principal du projet MAKALA est de sécuriser la ressource en bois pour l'approvisionnement en énergie de deux villes de RDC et une ville du Congo, par une amélioration de la gestion des forêts (naturelles et plantées) et de l'efficacité de la transformation énergétique, en vue d'augmenter durablement le niveau de vie des populations locales. Le Cirad intervient dans ce projet en tant qu'organisme de recherche spécialisé dans l'agriculture tropicale et tout particulièrement dans la foresterie, l'agroforesterie et la fourniture de bio-énergie. Le CIRAD dirige le projet et intervient, entre autre, dans le WP3 qu'il co-coordonne avec l'ULG-Gembloux. Le WP3 porte sur la gestion des forêts naturelles, ce qui inclue les parcelles utilisées par les agriculteurs avec le système d'agriculture itinérante sur brûlis (slash-and-burn) et par conséquent les jachères et les pratiques agroforestières La mission a consisté à lancer une étude sur l'état des jachères forestières du Plateau Batéké, par inventaire des forêts-galeries et sur la possibilité de les restaurer, par mesure des placettes de suivi des essais de Régénération Naturelle Assistée (RNA) réalisés par le projet Makala en 2010 et 2011. Pour cela, un stagiaire de l'Université d'Orléans (Faculté des Sciences), Morgan GIGAUD (MG) a été installé. Suite au pré-stage qu'il avait effectué à Montpellier en sept-oct 2011 et en janv. 2012, il a été proposé à MG un premier protocole d'étude (voir annexe). La méthode de mesure des placettes de suivi de RNA a été testée à Nsuni. Egalement, dans le terroir de ce même village, l'inventaire systématique des formations de vallée a été essayé et adapté et des améliorations ont été proposées. Ce travail a été mené de façon participative entre l'équipe du projet Makala et les villageois et a constitué une formation au maniement des outils d'inventaire, dont une partie a été livrée, à l'occasion de la mission (GPS, boussole, clisimètre, dendromètre, etc.). Le taux de sondage, la surface, la forme et l'écartement entre les placettes d'inventaire ont été adaptés aux réalités de terrain (pente, embroussaillement) et aux moyens et personnels disponibles.

Documents associés

Rapport d'expertise

Agents Cirad, auteurs de cette publication :