Publications des agents du Cirad

Cirad

Perceptions des éleveurs et stratégies de gestion du risque trypanosomien dans le bassin du fleuve Mouhoun (Burkina Faso)

Koné N., Bouyer F., Sèna Vitouley H., Sidibé I., N'goran E.K., Vial L., Balenghien T., Bouyer J.. 2012. Cahiers Agricultures, 21 (6) : p. 404-416.

DOI: 10.1684/agr.2012.0599

La pression trypanosomienne demeure un obstacle pour le développement durable de l'élevage en Afrique subsaharienne, en particulier dans le bassin du Mouhoun, au Burkina Faso. Aujourd'hui, l'utilisation des savoirs locaux et l'implication des communautés rurales apparaissent indispensables dans les projets de lutte contre les trypanosomoses animales africaines (TAA). Deux méthodes participatives ont été utilisées : la rapid rural appraisal (RRA) et la méthode accélérée de recherche participative (MARP). Elles ont permis de décrire deux types de systèmes d'exploitation en se basant sur le mode d'élevage. La perception du risque dans les différents groupes a été évaluée par des méthodes qualitatives et par scoring sur la base de questionnaires semi-ouverts : elle était principalement liée au site et concordait plus ou moins avec le risque estimé par la sérologie et l'entomologie, avec cependant moins d'exactitude et de précision. Les stratégies de contrôle des TAA, basées essentiellement sur l'usage des trypanocides, étaient encore largement décidées et mises en oeuvre par les éleveurs eux-mêmes. La MARP a révélé que l'évitement des contacts hôtes/vecteurs était une stratégie efficace mais rarement réalisable. Ces méthodes d'épidémiologie participative constituent des outils pratiques de conseil sanitaire adaptés au contexte.

Mots-clés : Élevage; trypanosomose; vecteur de maladie; Épidémiologie; contrôle de maladies; système d'exploitation agricole; connaissance indigène; communauté rurale; participation communautaire; approches participatives; burkina faso

Documents associés

Article (a-revue à facteur d'impact)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :