Publications des agents du Cirad

Cirad

La ruralité : planche 34

Ramon L., Gaillard C., Sourisseau J.M., Burrus D.. 2012. In : Bonvallot Jacques (ed.), Gay Jean-Christophe (ed.). Atlas de la Nouvelle-Calédonie. Marseille : IRD [Marseille], p. 153-156.

Le secteur agricole néo-calédonien se caractérise par sa diversité : des agricultures kanak, parfois qualifiées de "traditionnelles" ou "horticoles", d'autoconsommation ou de dons cohabitent avec des agricultures héritées de la colonisation, mais en évolution rapide depuis 20 ans, qui renvoient davantage aux représentations "modernes" et "occidentales" de l'exploitation familiale agricole produisant des biens pour le marché. Le suivi de la production agricole marchande (PAM) et le Recensement général agricole (RGA) témoignent d'une modernisation et d'une professionnalisation du secteur depuis la provincialisation, mais ces évolutions ne permettent pas de garantir la viabilité économique et sociale des systèmes de production, qui ont besoin de politiques de soutien. Les données sous-estiment par ailleurs sûrement la contribution au développement rural des agricultures vivrières et tournées vers les échanges et marchés de proximité. D'une manière générale, il importe aujourd'hui d'appréhender les dynamiques agricoles non pas seulement dans leur dimension marchande, mais aussi à travers leurs apports diversifiés à une ruralité en mutation.

Mots-clés : agriculture; production végétale; production animale; donnée de production; secteur agricole; politique agricole; développement agricole; structure agricole; cartographie; population agricole; exploitation agricole familiale; nouvelle-calédonie; france

Documents associés

Chapitre d'ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :