Publications des agents du Cirad

Cirad

A field and laboratory investigation of viral diseases of swine in the Republic of Haiti

Rodney J.S., Millien M., Flanagan J.K., Shaw J., Morales P., Pinto J., Pyburn D., Gonzalez W., Ventura A., Lefrançois T., Pradel J., Swenson S., Jenkins-Moore M., Dawn T., Erdman M., Cox L., Bracht A.J., Andrew F., Fawzi M., Moran K., O'Hearn E., Carrillo C., May G.D., White W.H., Metwally S., McIntosh M., Deng M.. 2013. Journal of Swine Health and Production, 21 (3) : p. 130-138.

Objectif: Confirmer la prévalence de l'encéphalomyélite à teschovirus dans de nombreuses régions à Haïti et identifier d'autres agents viraux présents dans la population porcine. Matériels et méthodes: Une enquête sur le terrain a été réalisée sur 35 sites situés dans 10 régions. On a prélevé et testé du sérum provenant de 109 porcs, incluant 23 malades et 86 apparemment en santé; des échantillons de sang provenant de 21 porcs malades; et le cerveau, la moelle épinière, et d'autres échantillons de tissu de huit porcs euthanasiés humainement. Résultats: Des 109 échantillons de sérum, 49,5% et 58,7% étaient positifs, respectivement, pour la présence d'anticorps contre le teschovirus porcin de type 1 (PTV-1) et le circovirus porcin de type 2 (PCV-2). De plus, 7,3%, 11,9%, et 22,0% des sérums étaient positifs pour la présence d'anticorps contre le virus du syndrome reproducteur et respiratoire porcin (PRRSV) et le virus de l'influenza porcin (SIV) H3N2 et H1N1, respectivement. Parmi les 54 sérums positifs pour la présence d'anticorps contre PTV-1, 35 (64,8%) étaient également positifs pour la présence d'anticorps contre PCV-2. Le virus de la peste porcine classique (CSFV) a été isolé de cinq échantillons de sérum. Ces résultats confirment que le teschovirus de l'encéphalomyélite est prévalent dans de nombreuses régions à Haïti, incluant des régions proches de la frontière avec la République Dominicaine, et que plusieurs autres virus responsables de maladie virales, ie, CSFV, PCV-2, PRRSV, et SIV sont présents dans la population porcine haïtienne. Implications: Compte tenu de la proximité rapprochée de l'île d'Hispaniola à celle de Puerto Rico, un territoire appartenant aux États-Unis, et du grand nombre de vols aériens directs en provenance d'Hispaniola vers les États-Unis, le risque d'introduire les maladies virales mentionnées dans cet article dans la population porcine Nord-Américaine est élevé. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : surveillance épidémiologique; distribution géographique; pcr; technique immunologique; test biologique; identification; morbidité; enquête pathologique; encéphalite; picornaviridae; virose; porcin; haïti; encéphalomyélite porcine; teschovirus

Thématique : Maladies des animaux

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :