Publications des agents du Cirad

Cirad

Emergence des systèmes pastoraux en savane tchadienne : pour quelle intégration territoriale et sociale ?

Sougnabé P., Grimaud P.. 2012. Sécheresse, 23 (4) : p. 271-277.

DOI: 10.1684/sec.2012.0366

Les zones de savane tchadienne sont le lieu d'une cohabitation de plus en plus fréquente entre communautés agricoles et pastorales, souvent génératrice de conflits. Une étude centrée sur les campements peuls localisés dans une région limitrophe d'une aire protégée, la forêt classée de Yamba Berté, montre que les activités agricoles et d'élevage sont, dès le départ, peu intégrées dans un modèle de production mixte. La distinction est encore plus visible dans le mode d'occupation de l'espace : l'usage agricole structure l'espace (plus de 80 %), et le terrain de parcours des troupeaux lui est entièrement subordonné. Même si aujourd'hui les agriculteurs élèvent souvent des animaux, la gestion des espaces se fait sans tenir compte des activités pastorales et les éleveurs ont de réelles difficultés de mouvement. La proximité d'une aire protégée accentue la difficulté des troupeaux à se déplacer, et on observe de plus en plus souvent des incursions d'animaux dans les champs, à l'origine de conflits aux issues parfois meurtrières. L'intégration territoriale et sociale du pastoralisme dans ces zones de savane nécessite la mise en place d'un schéma d'aménagement du territoire et l'adoption d'un système juridique et administratif adapté, issu d'une négociation poussée entre les différents protagonistes.

Mots-clés : pastoralisme; méthode d'élevage; agriculture; savane; utilisation des terres; aménagement du territoire; zone protegée; trouble social; communauté rurale; tchad; relation agriculture-élevage

Documents associés

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :