Publications des agents du Cirad

Cirad

La palme des controverses : Palmier à huile et enjeux de développement

Rival A., Levang P.. 2013. Versailles : Ed. Quae, 98 p.. (Essais : Quae).

Présentation de l'éditeur : Le développement rapide de la culture du palmier à huile alimente de nombreuses questions de société : biodiversité, déforestation, malbouffe, etc. Comment une même culture peut-elle être considérée comme une plante miracle par les agro-industries du Nord et les planteurs au Sud et comme une menace écologique majeure par les organisations non gouvernementales ? Les auteurs, l'un biologiste, l'autre agroéconomiste, présentent dans cet ouvrage une filière tropicale complexe, mondialisée, aux acteurs porteurs d'intérêts souvent antagonistes. Le palmier à huile est devenu emblématique de l'évolution des rapports Nord-Sud dans le développement agricole. L'huile de palme est produite et consommée dans les pays du Sud. L'évolution de ses échanges est portée par quelques pays émergents, mais c'est au Nord que s'effectue encore la majorité des transformations et que siègent les multinationales majeures de l'agroalimentaire. C'est aussi au Nord que la filière est interpellée sur les questions éthiques et environnementales. La controverse publique sur l'huile de palme se nourrit souvent d'opinions tranchées et définitives, le plus souvent caricaturales. Les chercheurs sont porteurs d'un discours plus nuancé, étayé par des données scientifiques et une expérience partagée du terrain. Leur ouvrage permet de se forger une opinion plus équilibrée, en déplaçant l'attention vers le Sud, lieu de production exclusive et de consommation majoritaire de l'huile de palme. Sommaire : En guise d'introduction. I. Forces et faiblesses d'une " oléagineuse " d'exception. Une expansion avérée et prévisible. Une usine à huile naturelle. Une filière globale, durablement ancrée au Sud. Des utilisations multiples. Des caractéristiques physico-chimiques intéressantes. Une grande plasticité agronomique. Une cohabitation délicate sous les tropiques. II. À qui profite vraiment l'élaeiculture ? Le palmier à huile : plante miracle ou maléfique ? L'huile de palme est un produit forestier. L'huile de palme devient un produit d'exportation. L'avènement des plantations coloniales. Stagnation en Afrique, boom en Asie du Sud-Est. Un développement tiré par l'industrie de transformation. L'Indonésie entre en jeu. Le palmier à huile, bonne ou mauvaise affaire pour les communautés ? Le palmier à huile, véritable moteur de développement. Bonne affaire pour les uns, mauvaise affaire pour les autres. Les conflits autour du palmier. Peut-on produire de l'huile de palme sans recourir aux agro-industries ? Le choix d'un modèle de développement ? III. Huile de palme et santé : bonnes graisses et mauvais procès. L'huile végétale parfaite n'existe pas. La dose fait le poison. Quels risques réels ? Étiqueter, substituer, boycotter ? IV. Vers une production durable. Faut-il sacrifier la forêt ? Plantations et développement durable. L'intensification écologique. L'initiative de la Table ronde pour une huile de palme durable (RSPO). L'approvisionnement en huile de palme certifiée durable. V. Sortir de la controverse, quel rôle pour la recherche ? Conclusion. Références citées. Sites internet utiles

Mots-clés : agro-industrie; développement durable; politique de développement; impact sur l'environnement; agroforesterie; acide gras saturé; acide gras insaturé; teneur en lipides; valeur nutritive; nutrition humaine; elaeis guineensis; huile de palme; monde; asie du sud-est; afrique; filière agro-alimentaire

Thématique : Culture des plantes; Nutrition humaine : considérations générales; Economie et politique du développement; Agro-industrie; Composition des produits alimentaires; Systèmes et modes de culture

Documents associés

Ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :