Publications des agents du Cirad

Cirad

Agricultures et alimentations : des relations à repenser ?

Bricas N., Lamine C., Casabianca F.. 2013. Natures Sciences Sociétés, 21 (1) : p. 66-70.

L'expression " agro-alimentaire " fait apparaître l'importance accordée à la fonction nourricière de l'agriculture, encore renforcée avec l'obsession de " nourrir la planète " et les émeutes " de la faim ". Pourtant, un groupe de participants au colloque de Cerisy en septembre 2011 est revenu sur ces évidences, en s'interrogeant sur le lien entre agriculture et alimentation à partir de ce que révèlent les relations qui s'inventent chaque jour entre citadins et ruraux. La distanciation géographique, économique, cognitive entre agriculture et alimentation a un effet anxiogène et engendre un besoin, pour certains consommateurs, de reprendre le contrôle de leur alimentation. Ce mouvement doit également être analysé comme une manière de restaurer le lien social, de dépasser la vision du marché comme lieu de confrontation entre offre et demande. La fonction sociale de l'agriculture émerge à travers ces interactions sociales qu'il convient de mieux caractériser. La dimension organique des systèmes de production, agricoles aussi bien qu'alimentaires, reprend alors ses droits, avec l'agroécologie ou l'agriculture biologique. Elle pose la question des rythmes d'évolution de ces systèmes dans leurs ajustements aux formes de la modernité qui ne saurait se contenter d'être industrielle et globalisante. À la saisonnalité retrouvée des productions agricoles fait écho le maintien des repas comme actes sociaux, ce qui souligne le décalage avec l'accélération des changements du monde. Il devient nécessaire de mieux appréhender les processus historiques de dissociation et de réassociation entre agriculture et alimentation, en dépassant les seules questions d'information et de labellisation, pour aborder les politiques publiques et les dispositifs de gouvernance à différentes échelles. Quels liens sont faits entre composition des régimes alimentaires et formes d'agriculture locale ? Quelles sont les recompositions à l'oeuvre, en particulier dans des projets territoriaux, des argumentations et des formes d'action collective et publique, des dispositifs de coordination, des processus d'exclusion ? Enfin, ces dynamiques multiformes gagnent à être analysées en termes de combinaison et de résilience, plutôt que de concurrence entre les divers mondes qui se superposent et s'imbriquent. Ces réflexions encouragent un nouvel agenda de recherches sur des approches trop peu explorées à ce jour. (Résumé d'auteur)

Thématique : Agriculture - Considérations générales; Economie et politique du développement; Nutrition humaine : considérations générales

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :