Publications des agents du Cirad

Cirad

La vidéo participative : outil d'accompagnement du développement local ? Etude de trois processus de concertation en Bolivie, en Equateur et au Mali

Colin L.. 2008. Paris : AgroParisTech, 682 p.. Thèse de doctorat -- Sociologie du dévéloppement et de la communication, Thèse de doctorat -- Sociologie du dévéloppement et de la communication.

Se positionnant pour une pratique de l'appui au développement visant à redonner aux acteurs locaux les moyens de participer pleinement aux décisions qui les concernent, les auteurs de cette thèse étudient les potentialités du recours à la vidéo de manière participative dans l'accompagnement des processus de réflexion collective. Après avoir choisi comme champ d'application la gestion des ressources naturelles, ils se proposent d'évaluer l'impact de la Vidéo Participative (VP) sur trois terrains : la Bolivie, l'Equateur et le Mali. Utilisée comme objet intermédiaire, la vidéo permet de mobiliser les énergies locales autour d'objectifs communs : la recherche collective d'une représentation partagée de la situation prenant en compte la diversité des intérêts en jeu, et la recherche d'alternatives de gestion acceptables par tous. Ce travail de recherche-action, proche des préoccupations de la Communication pour le Développement, permet de questionner la capacité de la VP à structurer les scèhes de concertations et à leur assurer une certaine qualité, tout en la comparant aux outils existant, notamment ceux étudiés par le réseau ComMod. S'appuyant entre autres sur les théories de l'acteur stratégique, de l'économie des grandeurs, de l'acteur réseau et sur l'ethnométhodologie, les auteurs proposent une méthode particulière d'analyse des réunions de concertation, ainsi qu'une grille d'indicateurs permettant d'évaluer divers aspects d'un projet vidéo en appui à la concertation. Cette recherche met notamment en évidence l'intérêt et les limites de la VP dans la réduction des asymétries en vigueur au sein des systèmes d'acteurs locaux : asymétries de statuts, d'informations, de capacité d'expression et de poids. En faisant varier les degrés et modalités de participation selon les terrains, les auteurs développent en outre une réflexion sur les liens entre participation " effective ", participation " ressentie ", appropriation et durabilité d'un tel dispositif. Enfin, l'élargissement de la réflexion aux travaux de VP réalisés par d'autres équipes permet d'en proposer une typologie originale. Avant de conclure, les auteurs esquissent les contours d'un cadre déontologique indispensable pour s'affranchir, ou à défaut prendre conscience des risques de manipulation associés à ces démarches. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : approches participatives; gestion des ressources naturelles; Étude de cas; aide au développement; participation; méthode pédagogique; communication; moyen audiovisuel; projet de développement; mali; Équateur; bolivie (État plurinational de); développement local; recherche-action

Thématique : Economie et politique du développement; Conservation de la nature et ressources foncières; Méthodes de recherche

Documents associés

Thèse