Publications des agents du Cirad

Cirad

Analyse des systèmes de production à base de girofliers à l'île Sainte Marie, Madagascar

Richard A., Penot E., Danthu P.. 2013. Montpellier : CIRAD, 25 p..

DOI: 10.18167/DVN1/F3ZLPS

Sur l'île Sainte Marie, nous avons pu observer une typologie des systèmes de culture basée sur trois systèmes de culture de girofle distincts : i) Un système en plantation monospécifique, ii) un système agroforestier complexe, et iii) un système de parcs. Le système agroforestier est souvent retenu par les exploitations avec une combinaison de fruitiers aux cultures de girofle. Les autres productions, essentiellement manioc, patate douce, fruits et arbre à pain alimentent l'autoconsommation et la sécurité alimentaire des ménages. Notre étude porte sur la place du girofle dans les exploitations agricoles, son rôle dans la résilience globale de l'exploitation face aux aléas naturels et le rôle du girofle sur la sécurité alimentaire des ménages. Suite à une première étude de découverte du terrain en 2010, puis une étude de caractérisation des exploitations agricoles intégrant le girofle en 2011 dans 2 villages du nord et du centre, cette enquête, réalisée en 2012-2013, a complété les travaux de 2011 avec l'étude d'une troisième zone proche d'Ambodifotatra. Les deux premiers villages : au nord, Ambatoroa et au centre, Ambohitra sont représentatifs d'une situation où les exploitations familiales prédominent. La troisième zone comprend 3 anciennes plantations coloniales résiduelles, typique d'une situation d'exploitation résiduelle et de non replantation de la ressource giroflière. Nous avons pu constater que le girofle contribue significativement à la résilience des exploitations agricoles locales malgré certaines contraintes : l'irrégularité interannuelle de la production, la pression foncière due au partage des droits sur la production de girofle. Mais, le renouvellement de cette ressource est problématique et différencié selon les situations. Les autres ressources économiques sont le miel, la pêche et les activités hors agricoles (off-farm) : activités qui se développent au sein des exploitations de l'île. De façon globale, la sécurité alimentaire est assurée par les productions vivrières locales à savoir : le manioc, la patate douce et le fruit à pain et dans une moindre mesure, pour une part très limitées : le riz (pluvial et de bas-fond). Le girofle contribue de façon significative à la formation du revenu monétaire d'une exploitation familiale de Sainte Marie.

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :