Publications des agents du Cirad

Cirad

Application de la spectrométrie Proche Infrarouge à la caractérisation des pro-duits tropicaux : application au cacao

Davrieux F.. 2013. In : Journées scientifiques qualiREG. 3ème édition. QualiREG. QualiREG Food Symposium. Qualité des produits alimentaires en océan Indien.. s.l. : s.n., p. 6-7. Journées scientifiques QualiREG. 3, 2013-11-19/2013-11-21, Saint-Pierre (Réunion).

De nombreux progrès réalisés dans le domaine des sciences agronomiques et agro-alimentaires reposent, en partie, sur la possibilité d'obtenir une analyse quantitative précise de la composition chimique de la matière organique. A cette fin une grande diversité de méthodes a été proposée. Les méthodes tradition-nelles sont basées sur des réactions chimiques ou biochimiques menées en laboratoire. Elles atteignent en général un haut degré de fiabilité, mais sont souvent longues et/ou onéreuses à mettre en oeuvre. Elles constituent ainsi un facteur limitant, tant lors de la planification d'expériences de recherche que lors de la mise au point de techniques d'analyse de routine. Une autre limitation de ces méthodes réside dans le fait qu'elles entraînent fréquemment la destruction ou la modification irréversible de l'échantillon sou-mis à l'analyse, ce qui est gênant voire inacceptable dans bon nombre de situations. Pour remédier à ces inconvénients, des méthodes alternatives d'analyse exploitant les propriétés physico-chimiques des échantillons ont été proposées. Parmi celles-ci les méthodes spectroscopiques prennent une place de plus en plus prépondérante parmi les méthodes physiques d'analyse des productions et des produits. Ces méthodes basées sur les interactions entre la matière et les rayonnements électromagnétiques apportent des informations sur la composition chimique des produits. Ces informations sont directement liées à la qualité du produit et à son histoire. Cette approche dite par empreinte globale ou fingerprint est souvent réalisée au travers de différentes techniques adaptées à des classes de composés aux propriétés particu-lières telles que : la spectrométrie proche infrarouge, la fluorescence frontale, la spectrométrie de masse, la spectroscopie Raman... L'hypothèse de recherche est : la nature et la dimension des réactions chi-miques qui interviennent tout au long du processus d'élaboration du produit impactent significativement les empreintes spectrales et ainsi les signatures des composés majeurs peuvent être interprétées comme des bio-traceurs du processus. L'application de la spectrométrie proche infrarouge au cacao est un cas d'étude idéal pour illustrer les défis, contraintes et apports de ces techniques aux filières agro-alimentaires. Les questions posées, en termes de contrôle qualité et d'authentification, sont contraintes par les acteurs (producteurs, exportateurs, industriels, artisans..), par leur positionnement dans la filière (champs, unité de transformation, magasins d'exportation, industries de transformation, ateliers d'artisans...). Les réponses apportées et la mise en oeuvre de la technologie ne sont donc pas universelles et les résultats ne répondent pas aux mêmes niveaux d'exigence.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :