Publications des agents du Cirad

Cirad

Liberalisation versus Anti-imperialism: The impact of narrative on Southern African land policies since Zimbabwe's fast-track

Alden C., Anseeuw W.. 2006. In : Les frontières de la question foncière : enchâssement social des droits et politiques publiques. s.l. : s.n., p. 1-14. Colloque international sur les frontières de la question foncière : enchâssement social des droits et politiques publiques, 2006-05-17/2006-05-19, Montpellier (France).

L'interaction entre un système régional fondé sur les communautés de colon et les cycles du conflit, de la résistance et de la réaction qui ont donné lieu à des oppositions africaines et des mouvements de libération, a produit deux discours dominants à ancrage racial important qui se sont confrontés et qui ont esquissé les politiques des sociétés post-indépendantes. Le premier, le récit de libération noire, qui réclame sa légitimité dans son opposition historique au colonialisme avec une considération particulière concernant la paysannerie. Le deuxième est un discours néo-libéral, émergeant de la transition, qui reflète les compromis politiques dans lesquels s'est engagé l'élite, avec le capital dans un contexte global nouveau - principalement la globalisation. Néanmoins, depuis 2000 et plus particulièrement depuis la réforme foncière fast-track du Zimbabwe, de nouvelles tendances, de nouveaux discours et de nouvelles normes sont apparus. Des mouvements sociaux ont émergé, de nouveaux discours se développent et de nouveaux rapports avec le Zimbabwe sont développés. Chacun de ces nouveaux développements et discours deviennent des sources influentes de politiques et d'action politique dans l'actuel période post-2000 et deviennent centraux aux réponses locales et régionales à la crise zimbabwéenne. Basé sur des évidences empiriques des pays voisins du Zimbabwe, l'objectif du papier est de mieux comprendre la nature de développement des discours au sujet de la terre, non seulement au niveau national mais également au niveau d'un système d'Etats africains plus large, et le degré d'impactes ceux-ci ont sur les nouvelles normes de gouvernance d'Etat.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :