Publications des agents du Cirad

Cirad

Les plantes de service : une alternative au travail du sol dans les systèmes de culture d'ananas

Govindin J.C.. 2014. Pointe-à-Pitre : UAG, 193 p.. Thèse de doctorat -- Sciences agronomiques.

Pour beaucoup de cultures, un sol non travaillé est une alternative de plus en plus crédible au travail intensif du sol, en particulier pour des raisons environnementales. Mais l'ananas (ananas comosus) présente un enracinement fragile très sensible à la structure, ce qui motive souvent un travail important du sol avant plantation. L'alternative d'une plantation sans travail du sol ne va donc pas de soi. L'objet de cette thèse est de répondre à la question de la faisabilité d'une culture d'ananas sans travail du sol, en remplaçant ce dernier par une plante de service " décompactante " dont les traits racinaires seraient favorables à la (re)structuration d'un sol compact. Le travail de cette thèse a donc porté sur l'évaluation de plusieurs espèces candidates, puis sur l'étude, au champ, des effets sur le sol de la plus prometteuse (Stylosanthes guianensis ). Enfin, dans le cadre d'un essai au champ comparant un système de culture innovant ananas sans travail du sol, on a étudié l'effet de la plante de service sur le fonctionnement de la culture de l'ananas. Dans un premier essai, c'est le Stylosanthes guianensis qui, comparé à huit autres espèces (Arachis pintoï, Brachiaria decumbens, Cajanus cajan, Crotalaria juncea, Cynodon dactylon, Eleusine coracana, Pueraria phaseoloides, et le maïs), a montré les traits racinaires les plus favorables à la structuration d'un sol compact. Les valeurs supérieures du diamètre racinaire moyen et de la densité de longueur racinaire (DRL) caractérisent les principaux traits impliqués. Dans un deuxième essai, les mesures de conductivité hydraulique, d'indice des vides du sol et d'analyse d'images de blocs de sol imprégné sur la répartition surfacique des différents types de porosité ont montré que la culture du Stylosanthes guianensis avait augmenté l'indice des vides du sol et provoqué l'apparition d'une porosité fissurale de grande taille, contribuant ainsi à l'amélioration de la structure du sol. Enfin, un troisième essai mettant en comparaison (i) un système de culture innovant où la culture d'ananas est implantée sans travail du sol après une culture de S. guianensis restructurante et (ii) un système conventionnel comportant un travail profond du sol (et pas de plante de service) a montré que le rendement en fruit est similaire dans les deux systèmes. Cet essai a permis de vérifier que l'enracinement de l'ananas en condition de sol non travaillé bénéficiait du précédent S. guianensis. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : ananas comosus; guadeloupe

Thématique : Façons culturales; Systèmes et modes de culture

Documents associés

Thèse

Agents Cirad, auteurs de cette publication :