Publications des agents du Cirad

Cirad

Développement durable de la transformation traditionnelle du karité en valorisant énergétiquement les résidus organiques. Page de garde du CIFEM

Noumi E.S., Dabat M.H., Blin J.. 2012. In : Proceding CIFEM2 2012. Ouagadougou : s.n., p. 1-20. Colloque internationale francophone d'énergétique et mécanique, 2012-05-02/2012-05-04, Ouagadougou (Burkina Faso).

Le karité (arbre fruitier Vitellaria paradoxa) est un produit forestier non ligneux donc le beurre extrait est utilisé dans l'alimentation, l'industrie et la pharmacie. La filière karité est promue au Burkina Faso pour diversifier les sources de revenus dans l'ensemble du pays. Le processus de production du beurre est essentiellement artisanal, avec a la fois une très mauvaise gestion de la consommation d'énergie et beaucoup de déchets générés non valorisés. L'article évalue le potentiel et les impacts socio-économiques et environnement aux de pratiques énergétiques économes et de l'utilisation des déchets comme combustibles dans la région Est du Burkina Faso. Il repose sur l'enquête et l'observation d'un échantillon raisonné de collectrices de fruits et de productrices de beurre aux pratiques traditionnelles ; ainsi que sur des mesures de consommation énergétique. Le bois est la seule source d'énergie utilisée dans toute la filières karité. Les modifications de pratiques proposées pour limiter la consommation de bois consistent en l'adoption de foyers améliorés en banco pour la cuisson des noix, de foyers améliorés métalliques et de torréfacteurs à gaz pour le traitement des amandes ; et en l'utilisation des coques et des boues de barattage à la place du bois de feu comme biocombustibles. L'adoption de ces pratiques induit une augmentation conséquente du revenu des agents pour un investissement à leur portée tout en maintenant les habitudes collectives de travail et en contribuant à la préservation de la forêt.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :