Publications des agents du Cirad

Cirad

Rastrococcus invadens Williams découvre l'Amérique. La cochenille farineuse Rastrococcus invadens Williams, récemment identifiée en Guyane, fait courir un risque pour les manguiers et peut-être d'autres végétaux dans les départements et régions d'outre-mer

Germain J.F., Laplace D., Devarieux A., Boavida C., Gachet E., Goergen G., Silvie P.. 2015. Phytoma (686) : p. 44-47.

Contexte - Rastrococcus invadens, cochenille farineuse connue comme nuisible notamment sur manguier, a été découverte en Guyane française fin août 2014. Un point sur cette espèce invasive s'impose donc. Etat des lieux - Cette espèce d'origine asiatique est présente en Afrique, la Guyane représente son premier signalement en Amérique. Cette cochenille est polyphage, et sa liste de plantes-hôtes s'est récemment allongée (espèces citées dans l'article). Connue comme invasive en Afrique, elle y est présente sur de nombreuses espèces végétales. Sa description et sa biologie sont précisées dans l'article ainsi que sa nuisibilité, particulièrement marquée sur manguier. La lutte chimique ne s'est pas montrée efficace, en revanche des programmes de lutte biologique classique (acclimatation en Afrique d'auxiliaires asiatiques) ont donné de bons résultats. Perspectives - En Guyane, des programmes de lutte biologique sont envisageables mais nécessitent des études préalables. D'ores et déjà, de l'information est diffusée et des prospections réalisées. Des précautions sont à prendre aux Antilles françaises. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : guyane française

Thématique : Ravageurs des plantes

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :