Publications des agents du Cirad

Cirad

La biodiversité et la gestion durable des ressources vivantes

Maubras Y., Abbadie L., Berges L., Bourgoin T., Feldmann P., Babin D., Tréguer P., Trift N., Desbruyeres D., Weber J.. 2004. In : Préparation du septième programme cadre de recherche et développement de l'union européenne. Domaine « Environnement et développement durable ». Propositions élaborées par le Groupe Thématique National (G.T.N.) français "Environnement et Développement D. Paris : Ministère de l'Education Nationale et de la Recherche; Ministere de l'écologie et du développement, p. 38-44.

1. Les préoccupations communautaires prioritaires, et les enjeux. " La biodiversité peut être vue sous deux angles complémentaires. Le premier, familier au public, est celui de la recherche spécifique des écosystèmes; le public est sensibilisé à la disparition d'espèces comme aux invasions biologiques. Mais la biodiversité, c'est aussi la multiplicité des interactions dynamiques entre des gènes et protéines dans les organismes, des espèces dans un milieu, des bactéries aux grands mammifères et du plus petit écosystème jusqu'à la biosphère dans son ensemble. Si le développement durable est une façon d'aborder conjointement la croissance, l'environnement et la question sociale, alors le concept de biodiversité introduit une façon nouvelle de considérer les interactions entre les espèces y compris l'espèce humaine, à toutes les échelles." Depuis la Conférence des Nations Unies sur l'Environnement et le Développement (Rio, 1992), la diversité du vivant est devenue une préoccupation planétaire : 188 Etats Parties y ont signé la Convention sur la Diversité Biologique qui, depuis, coordonne des travaux scientifiques et techniques réguliers. L'Union Européenne est clairement et fortement engagée dans ce processus et a rappelé à plusieurs reprises cet engagement : ¿ Déclaration du Conseil de Gothenburg (juin 2001) ¿Conclusions du sommet sur le développement durable de Johannesburg (août 2002) ¿ Conférence de Kuala Lumpur (mai 2004) (" Sustaining Livelihoods and Biodiversity : attaining the 2010 Target in the European Bodiversity Strategy ¿). ¿ Conclusion du Conseil de l'Europe (Bruxelles, 28 juin 2004) : " mettre un terme au processus de diminution de la biodiversité à l'horizon 2010 ". 2. Les domaines et thèmes de recherche. Dans ce domaine, la communauté scientifique française a conduit une réflexion prospective , permettant d'aboutir à un important rapport " Stratégie nationale de recherche pour la biodiversité au service du développement durable " (Paris septembre 2003). Quatre principaux axes stratégiques de recherche pour les 20 années qui viennent sont ainsi identifiés : ¿ caractériser et évaluer la biodiversité dans toutes ses composantes : génétique, spécifique et écosystèmique ; ¿ comprendre la dynamique de la biodiversité à différentes échelles et prédire ses changements, notamment en fonction des contextes différents (Nord/Sud, climats). ¿ évaluer les impacts écologiques, économiques et sociaux des changements de biodiversité et, inversement, les interactions entre sociétés et biodiversité ; ¿ développer des pratiques d'utilisation et de gestion durables des espèces exploitées (pêches, forêts, etc.) ou non exploitées et de leurs habitats. Pour le prochain 7ème PCRD, la communauté française a fait, dans le cadre de cette structure en quatre axes stratégiques, des propositions en termes de priorités de recherche et de domaines d'application. 3. Les modalités de mise en OEuvre. Si le champ thématique pluridisciplinaire " Biodiversité " est considéré comme pouvant bien se prêter à la mise en oeuvre de l'ensemble des futurs instruments proposés par la Communication de la Commission du 16/06/2004, des recommandations plus particulières sont faites pour ceux du type : Recherche en coopération, ERA-NET+, Infrastructure, Conseil Européen de la Recherche, et Plate-forme technologique....

Documents associés

Chapitre de rapport

Agents Cirad, auteurs de cette publication :