Publications des agents du Cirad

Cirad

Co-compostage de boues de laiterie et de fumier de bovins à l'Ile de la Réunion : hygiénisation, pertes de nutriments et homogénéité du compost produit

Rafolisy T., Thuriès L., Técher P., Moussard G.D., Paillat J.M.. 2015. Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement, 19 (4) : p. 329-337.

Description du sujet. Le bilan des nutriments, l'homogénéité des andains ainsi que l'hygiénisation, évaluée par la température, de composts obtenus lors du co-compostage de boues de laiterie et de fumier de bovins ont été étudiés à la demande de l'industrie laitière réunionnaise qui souhaite développer la valorisation agronomique des boues de laiterie en satisfaisant les contraintes règlementaires de l'Ile de la Réunion. Objectifs. Les objectifs de cette expérimentation étaient d'évaluer la faisabilité d'un co-compostage de fumier de bovin avec des boues de laiterie et de statuer sur la qualité du compost produit. Méthode. Trois andains de fumier avec deux doses de boues de laiterie ont été mis en place (sur une base massique) : fumier seul (T), fumier ? + boues ? (B1) et fumier ½ + boues ½ (B2) présentant une densité brute de 305, 566 et 630 kg·m-3 et une porosité libre à l'air de 72 %, 48 % et 42 %, respectivement. Un retournement a été effectué après 21 jours. Le compostage a été prolongé durant 142 jours. Résultats. Les résultats obtenus montrent que les températures des tas atteignent 70 °C après deux jours de compostage et que l'hygiénisation (t > 55 °C) dure 40, 29 et 34 jours pour les andains T, B1et B2, respectivement. L'andain T a perdu 69 % de sa masse et 64 % de son volume initial pendant le compostage, l'andain B1, 71 % et 44 % et l'andain B2, 68 % et 49 %, respectivement. Les matières minérales et les éléments fertilisants se sont concentrés dans la matière sèche (MS). L'andain T a perdu 54 % de sa matière organique (MO) et 15 % de son azote (N), l'andain B1, 51 % et 42 % et l'andain B2, 56 % et 50 %, respectivement. Les teneurs en MS et en N deviennent plus homogènes au sein du tas pour les andains T et B1 contrairement au tas B2. Conclusions. Les composts obtenus sont conformes à la norme NFU 44-51 (T) et à la norme NFU 44-95 (B1 et B2), sauf pour le critère de teneur en MS pour ces derniers. Par rapport au compost de fumier de bovin, le compost avec ajout de boues (?) est enrichi (sur une base matière fraiche) en N (+ 15 %), en P (+ 40 %) et appauvri en K (- 20 %). (Résumé d'auteur)

Mots-clés : compost; utilisation des déchets; mesure; technique analytique; colorimétrie; homogénéisation; spectrométrie; teneur en éléments minéraux; teneur en matière sèche; teneur en azote; teneur en matière organique; composition chimique; bovin; fumier; boue résiduaire; compostage; déchet agricole; industrie laitière; déchet industriel; recyclage des déchets; réunion

Thématique : Traitement des déchets agricoles; Fertilisation; Agro-industrie; Elevage - Considérations générales; Méthodes de relevé

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :