Publications des agents du Cirad

Cirad

La compréhension et la participation des acteurs peuvent-elles apporter une contribution aux politiques de préservation de l'environnement ?

Salhi S., Tonneau J.P., Ferfera M.Y.. 2015. Les Cahiers du Cread (111) : p. 99-116.

Une utilisation rationnelle des engrais azotés est nécessaire pour préserver les eaux contre la pollution par les nitrates. La lutte contre ce type de pollution impose le respect des bonnes pratiques agricoles. Toutefois, cela dépend dans une grande mesure de la perception que les agriculteurs ont de leurs propres pratiques et de leurs impact s sur l'environnement. Ainsi, la prise de conscience constitue une étape indispensable dans le changement du comportement des agriculteurs par rapport aux respects des bonnes pratiques agricoles. L'article présente une recherche menée auprès de 107 agriculteurs d'un périmètre irrigué dans le but de connaitre et d'analyser la perception qu'ils ont des risques de pollution et sur les liens que ces derniers peuvent entretenir avec les pratiques culturales. Une telle perception est faible chez les agriculteurs. Cependant, les deux ateliers qui ont jalonné cette recherche ont permis d'éclairer et de faire prendre conscience chez les agriculteurs des liens qui existent entre pratiques et pollution. Cette prise de conscience a favorisé la discussion qui a abouti à l'élaboration d'un programme d'actions. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : engrais azoté; nitrate; pollution de l'eau; impact sur l'environnement; protection des plantes; pratique culturale; périmètre irrigué; enquête sur exploitations agricoles; agriculteur; perceptions; pollution par l'agriculture; algérie

Thématique : Pollution; Fertilisation; Ressources en eau et leur gestion

Documents associés

Article de revue