Publications des agents du Cirad

Cirad

Riz

Mendez Del Villar P.. 2016. In : Chalmin Philippe (ed.). Cyclope 2016 : les marchés mondiaux. "A la recherche des sommets perdus". Paris : Economica, p. 249-253. (Cyclope).

Une baisse peut en cacher une autre. En 2014, on pensait que les cours mondiaux du riz avaient touché le fond. Or, à part un sursaut de courte durée à la mi-2014, la tendance baissière s'est poursuivie en 2015 durant les trois quarts de l'année. L'offre d'exportation est toujours aussi abondante et les exportateurs asiatiques, qui cherchent à se débarrasser des stocks pléthoriques accumulés durant les années 2009-2012, continuent à se livrer une concurrence acharnée. La stagnation de la production mondiale en 2014, due au déficit hydrique lié au phénomène climatique El Nino, n'aura guère impacté le marché mondial du riz. D'abord, parce qu'il a beaucoup moins touché les grands pays importateurs d'Asie (Chine, Indonésie et Philippines) que les pays exportateurs (Inde, Thaïlande, Pakistan et Vietnam) qui avaient encore des réserves disponibles. La demande d'importation en 2015 a d'ailleurs décliné de 2 %, ce qui contraste avec la forte hausse des échanges mondiaux, de près de 15 % en 2014. Aussi, les exportateurs ont dû abaisser encore leurs prix pour tenter de maintenir ou récupérer des parts de marché. Dans cette guerre des prix et des positions, la Thaïlande aura été la grande perdante avec une baisse de 15 % de ses exportations, tandis que l'Inde, le Vietnam et le Pakistan s'en sont beaucoup mieux sortis, en augmentant même leur volume des ventes. En revanche, les effets des récoltes décevantes en 2015 et du recul des stocks mondiaux, pour la première fois en dix ans, se feront sentir en 2016. Cela a commencé dès le dernier trimestre 2015, avec des cours mondiaux tendant à se stabiliser et qui devraient remonter courant 2016 avec la reprise de la demande asiatique, africaine et du Moyen-Orient. Cette reprise, encore modérée (+ 1,5 %), pourrait être revue à la hausse si les prévisions de prolongement des problèmes climatiques se confirmaient et que la production mondiale baissait une nouvelle fois, pour la troisième année consécutive. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : stock; commerce international; importation; exportation; prix; donnée de production; riz; amérique latine; moyen orient; afrique; asie de l'est; arabie saoudite; philippines; fédération de russie; nigéria; iran république islamique; pays de l'union européenne; pakistan; japon; brésil; myanmar; bangladesh; indonésie; chine; États-unis; viet nam; inde; thaïlande; monde

Thématique : Commerce international; Commerce, commercialisation et distribution; Economie de la production

Documents associés

Chapitre d'ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :