Publications des agents du Cirad

Cirad

La lutte biologique contre d'ambroisie à feuilles d'armoise illustrée par l'exemple d'Ophraella communa : quels intérêts et quelles limites ?

Chauvel B., Bilon R., Mouttet R., Gachet E., Schaffner U., Le Bourgeois T.. 2016. In : 4e Conférence sur l'entretien des Jardins, Espaces Végétalisés et Infrastructures : 19 et 20 octobre 2016. Toulouse : AFPP, p. 378-386. Conférence sur l'entretien des jardins, espaces végétalisés et infrastructures. 4, 2016-10-19/2016-10-20, Toulouse (France).

Introduite en France il y a plus de 150 ans, la progression sur le territoire d'Ambrosia artemisiifolia (ambroisie à feuilles d'armoise) semble inexorable. La biologie particulière de cette annuelle estivale pose des problèmes nouveaux aux gestionnaires des différents milieux où l'on retrouve la plante. La réduction ou l'impossibilité d'utiliser des moyens de lutte traditionnelle dans certaines conditions environnementales amène à envisager la lutte biologique comme un des seuls recours possibles pour ralentir, voire faire reculer la distribution de cette plante envahissante et allergisante. A travers l'exemple d'Ophraella communa est présentée la réflexion qui peut être faite sur la balance " bénéfice-risque " de l'introduction d'un insecte exotique pour la gestion d'une envahissante à fort impact sur la santé humaine. Le cas de l'ambroisie pourrait servir de modèle aux différentes espèces envahissantes à effet sur la santé humaine visée dans le nouveau projet de loi santé. (Résumé d'auteur)

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :