Publications des agents du Cirad

Cirad

Du développement sectoriel au développement territorial durable, un nouveau cadre pour une réflexion prospective à Wallis et Futuna

Losch B.. 2016. In : Colloque régional : une agriculture durable au service de la population. Actes. Mata Utu : Direction des services de l'agriculture, de la forêt et de la pêche, p. 227-246. Colloque régional sur une agriculture durable au service de la population, 2014-11-24/2014-11-28, Mata Utu (Wallis et Futuna).

Le régime économique de la mondialisation a profondément modifié les conditions de développement des Etats et des régions. En effet, dans une économie internationale ouverte, les critères de la compétitivité des filières de production (coût mais aussi volume et qualité) sont devenus surdéterminants. Les régions dotées d'avantages comparatifs suffisants bénéficient des opportunités de marché offertes par la libéralisation. Les autres sont confrontées aux conséquences de la concurrence, aux risques de marginalisation et de déclin. Ce mouvement de différenciation accéléré des régions affecte plus particulièrement les territoires insulaires du Pacifique, handicapés par la petite taille de leur marché intérieur, les surcoûts liés l'éloignement et la concurrence des importations. Ce modèle de développement basé sur la compétitivité des produits débouche souvent sur la stagnation économique, l'augmentation des inégalités, l'apparition d'une économie de transferts (privés et publics) et la croissance de l'assistanat, qui mine progressivement le tissu économique et social, et une absence de perspectives qui conduit à l'émigration des jeunes. Un tel contexte invite à sortir du piège de la recherche de la compétitivité sur le marché des produits et à réinvestir le champ des stratégies de développement territorial. La démarche consiste à faire l'inventaire des ressources "spécifiques" du territoire, à identifier les voies de leur valorisation dans une perspective qui n'est plus seulement de proposer des produits mais un panier de produits et de services dont la valeur globale est liée au territoire lui-même, en s'appuyant sur les dimensions économiques, sociales, culturelles et environnementales. Ce changement de perspective permet de révéler des atouts cachés ¿ par exemple la pluriactivité des ménages, la multifonctionnalité des activités rurales, la force des liens sociaux ¿ et d'engager une approche en termes de projet territorial. Cette démarche peut être consolidée par une réflexion prospective sur les scénarios possibles ¿ à éviter et souhaitables ¿ qui facilite l'identification des objectifs à atteindre, des points de blocage à lever et des moyens pour y parvenir.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :