Publications des agents du Cirad

Cirad

Consomme-t-on ce que l'on sème ? Relations entre diversité de la production, revenu agricole et diversité alimentaire au Burkina Faso

Lourme Ruiz A., Dury S., Martin-Prével Y.. 2016. Cahiers Agricultures, 25 (6) : 11 p..

Augmenter la production agricole peut théoriquement améliorer la diversité de l'alimentation, via l'autoconsommation ou par l'achat de produits diversifiés grâce à l'augmentation du revenu agricole. Or, dans certaines régions d'Afrique de l'Ouest où le niveau de la production est relativement élevé, on observe une faible diversité de la consommation alimentaire. L'objectif de cette étude est d'estimer, au sein de ménages agricoles, les associations entre la diversité de l'alimentation des femmes et respectivement la diversité de la production et le revenu agricole. Nous avons mené une enquête auprès de 579 exploitations représentatives de la région des Hauts-Bassins au Burkina Faso à trois périodes entre mai 2013 et janvier 2014. La diversité agricole a été évaluée à travers le nombre d'espèces cultivées, d'arbres locaux conservés sur les parcelles et d'espèces animales élevées. À partir d'un rappel qualitatif de la consommation alimentaire des 24 heures précédant l'enquête, nous avons calculé le score de diversité alimentaire des femmes en suivant les recommandations internationales récentes (nombre de groupes d'aliments consommés parmi les dix définis). Ce score est faible et ne varie pas au cours de l'année, mais les groupes d'aliments le composant changent. Les résultats d'un modèle de régression montrent que, en mai et août 2013, la diversité alimentaire n'est pas liée au nombre de cultures mais au nombre d'espèces d'arbres conservés. Les recettes monétaires agricoles des exploitations ne sont que faiblement corrélées avec une meilleure diversité alimentaire toute l'année, tandis que les recettes monétaires agricoles (mai 2013) et non agricoles des femmes le sont plus nettement. Les femmes recevant un transfert d'argent de la part du chef d'exploitation présentent par ailleurs une meilleure diversité alimentaire à toutes les saisons. Dans ce milieu rural agricole, le contrôle des ressources par les femmes semble être un meilleur garant de la qualité de leur alimentation que le niveau des productions agricoles de l'exploitation. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : exploitation agricole familiale; malnutrition; alimentation de l'enfant; enquête sur exploitations agricoles; mère; alimentation; choix des espèces; plante sauvage; revenu de l'exploitation; ménagère; rôle des femmes; préférence alimentaire; produit alimentaire; diversification; consommation alimentaire; sécurité alimentaire; burkina faso

Thématique : Economie de la consommation; Economie familiale et artisanale; Culture des plantes; Economie de la production; Nutrition humaine : considérations générales

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :