Publications des agents du Cirad

Cirad

Effets de jachères agroforestières sur la réhabilitation et la productivité de sols ferrugineux tropicaux des savanes soudaniennes du Nord-Cameroun

Harmand J.M., Forkong Njiti C., Bernhard-Reversat F., Oliver R., Peltier R.. 2017. In : Roose Eric (ed.). Restauration de la productivité des sols tropicaux et méditerranéens : contribution à l'agroécologie. Marseille : IRD Éditions, p. 117-126.

Différentes jachères arborées plantées d'Acacia polyacantha, de Senna siamea ou d'Eucalyptus camaldulensis et une jachère naturelle herbacée, ont été installées en comparaison, sur un sol appauvri en matière organique et en nutriments, dans la région de Garoua au Cameroun (1050 mm de pluviosité). L'objectif était d'évaluer leurs effets sur la dynamique du carbone, les cycles des nutriments, les propriétés du sol et le rendement des cultures annuelles après jachère. Par rapport à la jachère herbacée, les jachères arborées de 7 ans ont augmenté considérablement l'accumulation de matière organique et de nutriments dans la biomasse aérienne et souterraine et aussi le prélèvement des nutriments de la profondeur du sol. Ces processus ont permis, lors de l'exploitation des jachères arborées et du brûlis des résidus, d'améliorer les caractéristiques du complexe absorbant (somme des cations échangeables, en particulier Ca) dans l'horizon de surface (0-10 cm) des jachères ligneuses par rapport à la jachère herbacée. Par la fixation de l'azote et son recyclage, l'espèce fixatrice d'azote, A. polyacantha, a augmenté considérablement le bilan d'azote du système. L'espèce a accumulé dans son système racinaire autant d'azote qu 'E. camaldulensis et S. siamea dans leur biomasse totale et leur litière. En outre, seul A. polyacantha a montré une augmentation significative des stocks de carbone et d'azote du sol (couche 0-20 cm) après 6 ans d'âge. Le stock d'azote plus élevé et facilement minéralisable et l'accumulation de matière organique du sol dans la jachère à A. polyacantha, ont été associés à un triplement du rendement du maïs en première année de remise en culture par rapport aux précédents, et un doublement en deuxième année. Cette augmentation très importante des rendements des cultures après jachère n'a pas été observée après les autres précédents arborés. Ces résultats soulignent l'importance des compartiments organiques et le potentiel des arbres fixateurs d'azote dans la

Mots-clés : agroforesterie; jachère forestière; jachère; arénosol; récupération des sols; conservation des sols; savane; fertilité du sol; acacia polystachya; eucalyptus camaldulensis; cameroun; senna siamea

Thématique : Systèmes et modes de culture; Erosion, conservation et récupération des sols; Fertilité du sol

Documents associés

Chapitre d'ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :