Publications des agents du Cirad

Cirad

Bois tropicaux

Karsenty A.. 2017. In : Chalmin Philippe (ed.), Jégourel Yves (ed.).. Cyclope 2017 : les marchés mondiaux. "Vent d'Est, vent d'Ouest". Paris : Economica, p. 479-484. (Cyclope).

L'année 2016 a été morose et le commerce du bois est de plus en plus soumis aux exigences croissantes de légalité de l'exploitation. Les prix des bois tropicaux ont été, dans l'ensemble, orientés à la baisse en 2016. Les sciages originaires du sud-est asiatique, comme le méranti produit tant par la Malaisie que par l'Indonésie, ont vu leur prix baisser de 15 à 20% sur les marchés européens et japonais. Il en va de même pour certains des sciages africains les plus populaires, comme le sapelli (dont le cours a chuté de près de 10%), l'okoumé ou le padouk, qui ont vu leurs cours s'effriter dès la mi-2016. La même tendance s'observe sur le marché des contreplaqués tropicaux, mais avec des baisses de prix contenues. La faible activité du marché japonais et le ralentissement des achats chinois constituent les deux principaux ressorts de cette situation. La reprise limitée des importations de bois tropical dans l'Union européenne en 2016 n'a pas suffi à maintenir la plupart des prix à leur niveau du début de l'année. Les prix des grumes tropicales, qui représentent une part globale de marché nettement moindre, ont varié différemment en fonction des essences proposées, mais ils ont globalement mieux résisté que ceux des sciages et des contreplaqués.

Mots-clés : bois; grume; marché mondial; exportation; commerce international; prix; pratique illégale; importation; zone tropicale; contreplaqué; grume de sciage; bois tropical; japon; chine; malaisie; pays de l'union européenne; indonésie; afrique

Documents associés

Chapitre d'ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :