Publications des agents du Cirad

Cirad

Évaluation de la durabilité des pratiques hors-normes de gestion de la fumure organique dans l'Ouest du Burkina Faso

Tingueri L.B., Bougouma-Yameogo V.M.C., Blanchard M.. 2019. In : Soumaré Mamy (ed.), Havard Michel (ed.). Les zones cotonnières africaines : Dynamiques et durabilité. Acte du colloque de Bamako. Bamako : Edis, p. 365-379. Colloque international sur les dynamiques et durabilité des zones cotonnières africaines, 2017-11-21/2017-11-24, Bamako (Mali).

L'intégration agriculture-élevage et la production de fumure organique sont préconisées par la recherche-développement en Afrique de l'Ouest depuis les années 70 pour soutenir la production agricole et assurer l'entretien de la fertilité des sols. Aujourd'hui, les quantités produites restent largement en deçà des recommandations d'application dans la plus part des exploitations de la zone cotonnière Ouest du Burkina Faso. Cependant, certaines exploitations mettent en oeuvre des pratiques leur permettant d'utiliser des quantités très importantes de fumure et de s'approcher des recommandations. Cette étude vise à identifier, caractériser et évaluer les systèmes de production agropastoraux dits " hors-normes " sur le plan de la gestion de la fumure organique, pour déterminer s'ils présentent des potentialités en termes de durabilité. L'analyse de la logique des paysans et du fonctionnement de leur système de production doit permettre de comprendre le contexte et les modalités de mise en oeuvre de ces systèmes hors-normes. D'après les résultats, il existe effectivement des exploitations hors-normes qui ont développé des systèmes de production (Hors-normes) leur permettant de disposer de fumure organique en quantité nettement supérieure à la moyenne. Les agriculteurs hors-normes diversifient les modes de production de fumure ou achètent de la fumure à l'extérieur. Les agro-éleveurs, par des collaborations avec les éleveurs bénéficient du parcage direct, maximisent le recyclage des biomasses de l'exploitation ou achètent de la fumure à l'extérieur. Les éleveurs hors-normes maintiennent leurs animaux en toute saison au village afin de collecter les déjections ou transforment résidus et ordures en plus des déjections animales. De l'analyse de la durabilité, il ressort que les pratiques hors-normes chez les agriculteurs du cas 1, les agro-éleveurs du cas 2 et les éleveurs du cas 2 sont plus durables par rapport aux pratiques de référence. Les pratiques hors-normes identifiées pourront servir de guide technique pour une amélioration des techniques de production de la fumure organique et de piste pour rendre les systèmes de production durables dans les exploitations.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :