Publications des agents du Cirad

Cirad

Concertation et changements : Le cas du recyclage des déchets organiques à la Réunion

Queste J.. 2016. Grenoble : Université de Grenoble, 318 p.. Thèse de doctorat -- Sociologie.

Les interactions entre activités humaines et environnement constituent des enjeux d'action publique. Il s'agit de concilier des intérêts individuels et un environnement institué en intérêt général, en prenant en considération les multiples usages des objets naturels et les préoccupations d'acteurs hétérogènes. Le traitement de ces enjeux a constitué un laboratoire d'expérimentation de nouvelles modalités de gouvernance, fondés notamment sur une plus grande participation des parties prenantes des problèmes environnementaux et sur une relation renouvelée entre sciences et sociétés. En dépit d'études de cas probantes et d'un engouement suspect, ces modalités fondées sur des processus de concertation restent controversées. Leur efficience est débattue et leur articulation avec d'autres instruments d'action publique continue de poser problème. Le projet Girovar visait à promouvoir le recyclage des déchets organiques à la Réunion. Il nous a fourni une opportunité de contribuer à une meilleure compréhension des dynamiques par lesquelles un processus de concertation est susceptible de contribuer à l'évolution des activités humaines posant un problème environnemental. Un suivi ethnographique du processus de concertation, puis, des situations d'échange des matières organiques en circulation, nous a permis de tester deux hypothèses de contribution au changement, l'une fondée sur l'apprentissage, l'autre sur le changement institutionnel. Le recyclage des déchets organiques représente un cas atypique d'interaction entre activités humaines et environnement. Son analyse nous a conduits à déplacer notre analyse des situations d'utilisation vers les transactions au cours desquelles ces objets sont mis en circulation, analyse pour laquelle nous avons mobilisé des outils de sociologie économique. Cette analyse a montré que le processus de concertation influence des dynamiques existantes via une diffusion d'informations, des apprentissages variés mais limités aux participants à la concertation et l'émergence d'un projet cohérent qui peut contribuer à légitimer des changements institutionnels et induire une coordination des acteurs économiques via une anticipation partagée. Ces résultats militent pour le maintien d'une certaine distance entre arènes de concertation et espaces de décision et de production institutionnelle. L'identité des participants au processus de concertation se révèle déterminant et devrait faire l'objet d'une attention particulière.

Mots-clés : réunion

Thématique : Traitement des produits agricoles non alimentaires; Traitement des déchets agricoles

Documents associés

Thèse

Agents Cirad, auteurs de cette publication :