Publications des agents du Cirad

Cirad

Histoire d'une innovation agricole récente à l'échelle régionale : quelle différenciation des sorghos repiqués dans le bassin du lac Tchad ?

Saidou A.A., Raimond C., Soler C., Cao T.V., Kenga R., Benoit L., Wencelius J., Fokou Yemata O., Chauvin C., Ekeke S., Joly H.. 2014. Les Cahiers d'Outre-Mer, 67 (266) : p. 141-168.

Le sorgho repiqué a fait l'objet d'une large diffusion dans le bassin du lac Tchad au XXe siècle. Cette culture présente une forte diversité variétale. Les nomenclatures paysannes suggèrent des groupes géographiquement distincts, subdivisés en variétés locales selon des critères qui peuvent varier en fonction des sociétés. À partir d'une taxonomie simplifiée en langue véhiculaire (fulfulde) et de la structure des diversités agro-morphologique et génétique du sorgho repiqué, nous montrons que la variation repose moins sur la définition de catégories taxonomiques intermédiaires (groupes variétaux) que sur celle, plus fine, de taxons terminaux en langues locales (types nommés). Cela est expliqué à l'échelle locale par les pratiques de sélection et de gestion variétale des agriculteurs. La proximité génétique des sorghos repiqués avec certaines populations de sorgho pluvial apporte de nouveaux éléments soutenant les hypothèses sur l'histoire évolutive des sorghos repiqués. L'association du sorgho repiqué à plusieurs clusters génétiques et plusieurs haplotypes chloroplastiques, la circulation régionale relativement récente ainsi que le statut de vivrier marchand du sorgho repiqué ne permettent pas de tracer des frontières géographiques ou culturelles dans la répartition actuelle du sorgho repiqué.

Mots-clés : sorgho; sorghum; lac tchad; niger; tchad; cameroun

Thématique : Génétique et amélioration des plantes; Taxonomie végétale et phyto-géographie

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :