Publications des agents du Cirad

Cirad

Analyse de la distribution socio-spatiale du paludisme dans une ville moyenne ouest africaine, Bobo-Dioulasso (Burkina Faso)

Fournet F., Kassie D., Dabiré R.K., Salem G.. 2015. Dynamiques Environnementales - Journal International des Géosciences et de l'Environnement (36) : p. 155-168.

Bien que plus tardive qu'ailleurs dans le monde, l'urbanisation est en pleine expansion sur le continent africain. Contrairement à ce que l'on avait pu observer en Europe, elle ne s'accompagne pas de la disparition des maladies de type infectieux ou parasitaire, bien que le poids des maladies non transmissibles se fasse largement sentir. Ainsi, le paludisme dont on prédisait la disparition dans les villes souvent perçues comme délétères du fait notamment de la pollution de l'environnement, y persiste. L'adaptation des moustiques vecteurs de la maladie à la pollution est une des causes de ce maintien mais aussi certaines pratiques spatiales de la population comme la persistance d'une agriculture périurbaine, voire même intra urbaine. Dans ces conditions, la transmission de la maladie pourrait être inégale et les populations ne seraient donc pas soumises au même risque. L'étude conduite à Bobo- Dioulasso, seconde ville du Burkina Faso, avait pour objectif d'analyser la distribution du paludisme dans des quartiers différemment urbanisés et d'identifier les facteurs de risque permettant d'expliquer sa transmission. Il apparaît que la distribution du paludisme dans les quartiers étudiés est inégale : les quartiers centraux et anciennement urbanisés sont plus exposés au paludisme que les quartiers périphériques et plus récents. Cependant, il existe au sein de chaque quartier des sous espaces au sein desquels les enfants sont plus exposés à la maladie. Les déterminants du paludisme font ressortir l'importance de l'environnement (proximité des bas fonds) mais également des facteurs sociaux comme le niveau d'éducation de la mère des enfants et le niveau socio-économique des ménages. Au-delà de la démonstration de l'importance d'études croisant la diversité urbaine et la santé permettant de définir des profils sanitaires d'espaces et de populations, passant par l'élaboration de méthodologies adaptées au contexte urbain, notre ambition était de souligner le besoin d'une concertation entre politiques de santé et de la ville pour un meilleur contrôle de maladies comme le paludisme, à l'heure de la mise en oeuvre de leur élimination.

Mots-clés : burkina faso

Thématique : Autres thèmes; Maladies des animaux; Organismes nuisibles des animaux

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :