Publications des agents du Cirad

Cirad

Structure démographique et répartition spatiale des populations de Sclerocarya birrea (A. Rich.) Hochst. du secteur sahélien du Niger

Abdourhamane H., Rabiou H., Diouf A., Morou B., Mahamane A., Bellefontaine R.. 2017. Bois et Forêts des Tropiques (333) : p. 55-66.

Cette étude a pour objectif principal d'ana- lyser la structure démographique et la distribution spatiale des populations de Sclerocarya birrea dans les forêts classées de Dan Kada Dodo et de Dan Gado, et dans leurs zones périphériques. La connais- sance de ces paramètres constitue une étape indispensable à leur gestion durable. Un échantillonnage stratifié aléatoire sur la base des trois unités d'occupation du sol identifiées (steppe arborée, parc agrofores- tier, zones agricoles riveraines) a permis la mise en place de placettes d'inventaire de 50 x 20 m. Le diamètre à 1,30 m du sol, la hauteur totale et les deux diamètres per- pendiculaires du houppier des individus de S. birrea ont été mesurés. Pour préciser la répartition spatiale des individus de S. bir- rea, les données ont été collectées par car- tographie des individus sur deux parcelles de 1,96 ha chacune (140 x 140 m) dans les unités " steppe arborée " et " parc agro- forestier ". Les résultats montrent que les individus de S. birrea présentent une répar- tition spatiale aléatoire à agrégée, avec des agrégats de taille variable (environ 7 m et 25 m), en cohérence avec le mode de dis- persion zoochore et barochore des fruits, et la capacité de multiplication végétative de l'espèce. Les plus fortes valeurs de densité (25,2 individus/ha), de surface terrière (1,6 m2/ha) et de hauteur moyenne (6,9 m) ont été obtenues dans les unités des forêts classées. La forme en cloche de la distribution des classes de hauteur et des diamètres des populations traduit une meilleure représentation des classes intermédiaires, par rapport aux classes extrêmes. Par contre, la structure erratique observée dans les " zones agricoles rive- raines " traduit une répartition très irré- gulière dans les classes de diamètre. Les populations de S. birrea requièrent donc une conservation plus efficace qui passera par le développement de stratégies appro- priées en vue de leur restauration.

Mots-clés : classe d'arbres; Écologie forestière; dynamique des populations; distribution géographique; structure du peuplement; forêt protégée; forêt; niger; sahel; sclerocarya birrea

Thématique : Foresterie - Considérations générales; Taxonomie végétale et phyto-géographie; Ecologie végétale; Méthodes de relevé

Documents associés

Article de revue