Publications des agents du Cirad

Cirad

Le modèle VitiTerroir pour simuler la dynamique spatiale des vignobles sur le temps long (1836-2014). Exemple d'application au département d'Indre-et-Loire

Lammoglia A., Leturcq S., Delay E.. 2018. Cybergeo : 28 p..

L'ambition du programme régional VitiTerroir est de développer un modèle pour simuler les dynamiques des territoires viticoles en région Centre-Val de Loire sur le temps long (pluriséculaire), moyen et court. Il s'agit, à terme, de mettre en oeuvre un outil de modélisation géoprospectif propre à aider aux orientations politiques de la filière. L'approche est résolument géohistorique puisque nous travaillons à partir de sources anciennes (enquêtes préfectorales, cadastre napoléonien, chartriers seigneuriaux¿) et contemporaines (Cadastre viticole informatisé, Recensement général agricole¿). Nous utilisons un outil de simulation spatialisé pour analyser les trajectoires diachroniques de ces espaces. Dans le cadre de cet article, nous étudions en particulier l'impact de quatre facteurs sur la dynamique des territoires viticoles en Indre-et-Loire (Touraine), et cela sur deux siècles (1800-2014) : la consommation de vin, la polarisation des centres de production, la croissance urbaine et la crise du phylloxera. Ces facteurs, de natures variées, opèrent à différentes échelles géographiques et sur différentes temporalités. Nous explorerons leur impact sur les surfaces viticoles communales à travers quatre sous-modèles. En explorant de manière exhaustive les différents sous-modèles, nous montrons que l'évolution des pratiques de consommation explique largement à elle seule l'évolution des superficies viticoles pour la majorité des communes (68 %). Mais il convient de prendre aussi en compte l'importance de certains vignobles dans l'histoire (facteur " temps ") pour expliquer la résilience de centres de production (Vouvray, Chinon, Bourgueil) au-delà de la crise du phylloxera qui touche la Touraine dans les années 1880. Enfin, nous montrons que la croissance urbaine, analysée par le biais de l'évolution démographique, explique, dans une certaine mesure, le déclin de quelques grands vignobles du 19e siècle. Cependant, ce dernier facteur ne concerne qu'une minorité de communes faisant partie de l'agglomération tourangelle. Enfin, si la crise du phylloxera ne constitue pas un facteur pertinent pour expliquer la dynamique spatiale du vignoble tourangeau sur le long terme, son implémentation améliore la précision du modèle.

Mots-clés : centre (france)

Thématique : Systèmes et modes de culture; Méthodes de relevé; Méthodes mathématiques et statistiques

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :