Publications des agents du Cirad

Cirad

Vers la maîtrise du rendement et de la qualité de la mangue au Sénégal : déterminants de la floraison, fructification, et impact de pratiques culturales et de facteurs environnementaux

Diatta J.. 2018. Dakar : Université Cheikh Anta Diop, 174 p.. Thèse de doctorat -- Production et protection des végétaux, Thèse de doctorat -- Production et protection des végétaux.

Dans toutes les zones de production de mangue, cette culture présente des problèmes récurrents qui sont des contraintes pour sa durabilité, à savoir des rendements moyens faibles, une irrégularité interannuelle de floraison et de production, une hétérogénéité de la qualité et de la maturité des fruits, un cortège de bio-agresseurs. Au Sénégal, la mangue est une culture fruitière d'importance, en particulier à l'exportation. La plupart des études sur cette culture sont tournées vers la gestion des bio-agresseurs. Il devient dès lors important de s'intéresser à la partie agronomique de la culture du manguier, surtout en ce qui concerne les rendements faibles et l'irrégularité interannuelle de floraison et de production. L'objectif de cette thèse est de contribuer à l'amélioration du rendement et de la qualité de la mangue, variété Kent, dans les Niayes au Sénégal i) en déterminant les facteurs limitant le rendement et la qualité au niveau temporel, ii) en étudiant le comportement phénologique du manguier variété Kent dans un climat chaud et aride comme celui du Sénégal, iii) et en analysant l'élaboration du calibre et de la qualité de la mangue sous l'effet de l'irrigation et du climat. Les résultats montrent que le rendement moyen varie en fonction des vergers et de l'année. Les résultats montrent aussi un effet positif de la dimension de l'arbre sur son rendement. Ensuite, nous avons montré que dans les Niayes, le pattern de production de la variété Kent est plutôt régulier, aussi bien à l'échelle de l'arbre qu'à l'échelle du verger. Enfin, nous avons montré que les pratiques culturales (irrigation) et les conditions climatiques (température) contrastées affectent le développement végétatif, le développement reproducteur, ainsi que l'accumulation des matières fraîche et sèche dans le fruit de la variété Kent. Les connaissances obtenues sur la culture du manguier variété Kent dans les Niayes ouvrent des pistes pour la mise au point d'itinéraires techniques agro-écologiques tournés vers la durabilité de la production.

Mots-clés : variété; phénologie; qualité; rendement; mangue; mangifera indica; sénégal

Thématique : Façons culturales; Sciences des aliments et technologie alimentaire; Culture des plantes

Documents associés

Thèse