Publications des agents du Cirad

Cirad

Modélisation et optimisation du contrôle de l'Encéphalite Japonaise au Cambodge

Diallo A.O.I.. 2018. Montpellier : Université de Montpellier, 150 p.. Thèse de doctorat -- Ecologie fonctionnelle et sciences agronomiques, Thèse de doctorat -- Ecologie fonctionnelle et sciences agronomiques.

L'encéphalite Japonaise (EJ) est une maladie zoonotique virale et c'est la principale cause d'encéphalite humaine en Asie et le Pacifique. Elle est due à un Flavivirus, transmis de l'animal à l'Homme par des moustiques, elle peut se transmettre entre porcs par contact direct. Malgré une baisse significative des cas d'EJ dans de nombreux pays suite à la mise en place de programmes de vaccination, l'EJ continue à sévir d'une manière importante en Asie. Notre objectif dans cette thèse est de (i) construire un modèle mathématique de la dynamique de transmission du virus de l'EJ (VEJ), (ii) paramétrer ce modèle pour déterminer l'importance de la transmission directe entre porcs en milieu naturel (iii) et déterminer des stratégies de contrôle. Nous avons développé un modèle de propagation du VEJ. Ensuite, nous avons adapté ce modèle pour avoir deux modèles intégrant la transmission vectorielle seulement ou une combinaison de la transmission vectorielle et directe. Nos résultats montrent que la transmission directe entre porcs pourrait contribuer à la dynamique de transmission du VEJ dans le contexte Cambodgien, toutefois elle ne pourrait pas permettre toute seule une épidémie. Enfin, nous avons considéré la lutte anti-vectorielle, la vaccination des truies et la gestion d'élevages en bandes pour déterminer des stratégies de contrôle pour éradiquer le VEJ au sein des troupeaux de porcs, baisser les avortements des truies, évaluer les risques pour les humains vivant à proximité des fermes et des abattoirs ainsi que le coût-efficacité de la vaccination. Nos résultats confirment que la lutte anti-vectorielle est le meilleur moyen pour contrôler l'EJ. La vaccination des truies gestantes fait diminuer les avortements comme attendu. Paradoxalement, si le contrôle vectoriel est moyen l'efficacité de la vaccination pourrait être compromise. La gestion d'élevages en bandes a un faible impact sur l'incidence et les avortements, par conséquent sur le contrôle de l'EJ. Combiner la vaccination des truies et la lutte anti-vectorielle pourrait être une alternative et/ou une mesure supplémentaire à la vaccination humaine pour réduire à la fois l'incidence de l'EJ chez l'Homme et l'impact économique de l'infection due au VEJ dans les élevages des porcs.

Mots-clés : cambodge

Thématique : Maladies des animaux; Méthodes mathématiques et statistiques

Documents associés

Thèse