Publications des agents du Cirad

Cirad

Variabilité des crues et évolution des agricultures dans la vallée inférieure du fleuve Logone au sud-ouest du Tchad

Denenodji A.. 2018. Maroua : Université de Maroua, 446 p.. Thèse de doctorat -- Géographie rurale, Thèse de doctorat -- Géographie rurale.

La vallée inférieure du Logone est située entre les fleuves Logone et Chari dans le Sud-Ouest du Tchad. Elle est en zone soudano-sahélienne et est soumise à de fortes contraintes édapho-climatiques. L'objectif principal de cette recherche est d'évaluer et de relier la dynamique des agricultures aux variabilités climatiques à travers la télédétection. Nous partons de l'hypothèse selon laquelle les contraintes naturelles liées aux variabilités climatiques actuelles contribuent à l'explication de l'évolution des agricultures. La présente thèse s'est appuyée sur les données primaires et secondaires. Les traitements aussi bien qualitatifs que quantitatifs des données (pluviométriques, thermiques et hydrologiques), des images satellitaires MODIS (500 m de résolution), Landsat et SRTM (30 m de résolution) ont été faits. Ils ont permis d'analyser la dynamique des crues/décrues (2002, 2003 et 2012) et des terres agricoles (cultures irriguées/décrues, pluviales et des jachères) de 1985, 2000 et 2015. Cette analyse a permis aussi de mettre en exergue la relation entre le climat, les statistiques agricoles et la réalité de terrain. Il en résulte de cette analyse la caractérisation de l'hydrosystème du fleuve Logone, la variabilité saisonnière et interannuelle des surfaces inondées dont les superficies varient de 3 717 km2en 2002, 6 886 km2en 2003 et 8 292 km2 en 2012 en lien avec la variabilité pluviométrique de la moyenne de deux station Mandélia et Bougoumene (2002 très sèche (428 mm), 2012 moins humide (598 mm) et 2003 pluvieuse (688 mm). Les résultats ont aussi montré qu'au cours des trente dernières années (1985 et 2015), les espaces des cultures irriguées/décrues croissent fortement avec un taux de 2 % par an, des jachères diminuent à -1,8 % par an et des cultures pluviales régressent de -0,03% par an. Les corrélations entre climat, production et pratiques agricoles ont été établies. Il est donc souhaitable que les informations obtenues sur la dynamique des agricultures et des crues en lien avec les variabilités climatiques par la télédétection peuvent être une information clé pour les décideurs et acteurs du développement. Les données satellitaires Sentinel-1 et 2 multi-temporelles de résolution 10 m pourraient donner des informations plus précises que les données MODIS (500 m) et Landsat (30 m).

Mots-clés : aide à la décision; télédétection; système de culture; crue; ressource en eau; régime hydrique du sol; changement climatique; culture pluviale; culture irriguée; tchad

Thématique : Systèmes et modes de culture; Irrigation; Météorologie et climatologie; Méthodes de relevé

Documents associés

Thèse