Publications des agents du Cirad

Cirad

Rendements et pratiques des cultures maraîchères en agriculture biologique au Sénégal

De Bon H., Brun-Diallo L., Sène J.M., Simon S., Sow M.A.. 2019. Cahiers Agricultures, 28 (2) : 9 p..

Les rendements en agriculture biologique font l'objet de controverses et sont considérés comme plus faibles qu'en agriculture conventionnelle. En Afrique, l'agriculture biologique recouvre une grande diversité de pratiques et les rendements présentent de fortes incertitudes. Les analyses des rendements et des itinéraires techniques en agriculture biologique sont présentées pour trois cultures maraîchères au Sénégal. Les résultats sont ensuite comparés aux rendements usuels de l'agriculture conventionnelle. Deux types de données sont utilisés, provenant de parcelles d'agriculteurs?: i) suivi de champs conduits selon des itinéraires techniques d'agriculture biologique vs. itinéraires techniques conventionnels?; ii) résultats issus des actions de l'organisation non gouvernementale ENDA-PRONAT, suivant un cahier des charges copié sur celui de l'agriculture biologique. Les suivis comparatifs de parcelles de chou pommé et de tomate en saison des pluies mettent en évidence des ratios de rendement agriculture biologique/conventionnelle de 74 et 40?% respectivement. Ces valeurs confirment la tendance générale des résultats de la littérature. Elles sont expliquées par une fertilisation azotée plus faible et l'absence de mesures de protection efficace contre les maladies et ravageurs des cultures. Les rendements en oignon des parcelles d'agriculture biologique chez les producteurs sont très variables?: en moyenne de 19,4?t/ha à 11,0?t/ha suivant les années dans la zone des Niayes, 21,0?t/ha dans le Bassin arachidier et seulement 8,6?t/ha dans la vallée du fleuve Sénégal. Les rendements de la culture d'oignon au Sénégal observés dans la littérature varient aussi dans de grandes proportions, de 10,7 à 32?t/ha. Dans certains cas, les rendements en agriculture biologique sont supérieurs à ceux des itinéraires techniques de l'agriculture conventionnelle. Ce constat, déjà observé dans la littérature scientifique, montre que l'agriculture biologique est une voie de développement de l'agriculture à ne pas écarter en Afrique.

Mots-clés : engrais organique; agriculture biologique; culture maraîchère; sénégal

Thématique : Systèmes et modes de culture; Conservation de la nature et ressources foncières

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :