Publications des agents du Cirad

Cirad

Approche one health pour une élimination durable de la trypanosomiase humaine Africaine dans le foyer de THA de Sinfra en Côte d'Ivoire

Kaba D., Gimonneau G., Courtin F., Djohan V., Berté D., Ta Bi Tra D., Kouadio K.A.D., Rayaissé J.B., Kouakou L., N'Gouan Kouassi E., Jamonneau V., Solano P., Koffi M.. 2018. Bobo Dioulasso : Association pour les sciences de la santé du Burkina, 1 p.. Journées des sciences de la santé de Bobo-Dioulasso. 19, 2018-05-08/2018-05-11, Bobo Dioulasso (Burkina Faso).

Introduction : Les trypanosomoses africaines sont transmises par la mouche tsé-tsé aux humains et au bétail. En Côte d'Ivoire, la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA) sévit principalement dans la région de la Marahoué, sous forme de foyers où sévit également la Trypanosomose Animale Africaine (TAA). Cependant, le réservoir animal à T.b.gambiense, qui intervient probablement dans le cycle pathogène de la maladie chez l'homme, n'a jamais été pris en compte dans la lutte contre la THA en Côte d'Ivoire. Matériel et méthodes : Dans le but de mener une lutte durable, des enquêtes géographiques, entomologiques et parasitologiques de bases ont été menées dans le foyer de THA de Sinfra ; et des actions de lutte combinées et intégrées ciblant les humains, les tsé-tsé, le bétail et les porcs domestiques ont été proposées. Résultats : Les plus fortes densités de Glossina palpalis palpalis, ont été trouvées dans et autour des villages où les porcs villageois en divagation sont présents. Ces porcs sont les plus infectés de tous les animaux par des trypanosomes (85,7%) et constituent l'alimentation préférée des tsé-tsé (87%). Conclusion: Les animaux domestiques comme les porcs pourraient jouer un rôle dans l'épidémiologie de la THA. Cela suggère leur prise en compte dans les stratégies de lutte basées sur le concept one health, dans un contexte d'élimination durable.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :