Publications des agents du Cirad

Cirad

Régulation des bioagresseurs du caféier par le couvert arboré au Costa Rica

Allinne C., Boudrot A., De Melo E., Granados E., Merle I., Pico J., Vonthron S., Avelino J.. 2019. In : Seghieri Josiane (ed.), Harmand Jean-Michel (ed.). Agroforesterie et services écosystémiques en zone tropicale : Recherche de compromis entre services d'approvisionnement et autres services. Versailles : Ed. Quae, p. 53-61. (Update sciences et technologies).

Dans les systèmes agroforestiers, l'ombrage peut avoir des effets synergiques ou, au contraire, antagonistes sur l'expression des dégâts du complexe de bioagresseurs et des dommages associés. Les travaux présentés ont été réalisés dans des systèmes agroforestiers à base de caféiers au Costa Rica. Ils ont pour but d'illustrer les effets des interactions de l'ombrage a différents niveaux : avec le climat et l'environnement ; au sein même du cycle de vie d'un bioagresseur ; entre bioagresseurs du complexe parasitaire ; entre auxiliaires et bioagresseurs. L'effet de l'ombrage sur la fourniture de plusieurs services écosystémiques est également illustre. Nos résultats montrent que l'ombrage augmente la dispersion du pathogène Hemileia vastatrix, responsable de la rouille quand il pleut, alors qu'il la réduit quand il fait sec. L'ombrage favorise le processus pré-infectieux et la colonisation du caféier par la rouille, ainsi que sa régulation par son ennemi naturel, le champignon Lecanicillium lecaniii. Les effets de l'ombrage sont contraires selon le bioagresseur foliaire (deux basidiomycetes, deux ascomycètes et une larve de lépidoptère). Une approche ? multipest " montre qu'un ombrage optimal permet de réduire l'impact total du cortège de bioagresseurs. Enfin, l'ombrage peut avoir des effets antagonistes selon les services écosystémiques, comme en réduisant directement la production mais en augmentant la regulation des bioagresseurs. L'étude des compromis de l'ensemble de ces services doit être réalisée afin de concevoir des systèmes permettant d'optimiser la régulation des bioagresseurs par l'intermédiaire l'ombrage.

Mots-clés : services écosystémiques; agroforesterie; lutte culturale; ombrage; insecte nuisible; champignon pathogène; hemileia vastatrix; coffea; costa rica; bioagresseur; lecanicillium lecaniii

Thématique : Maladies des plantes; Systèmes et modes de culture; Ravageurs des plantes

Documents associés

Chapitre d'ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :