Publications des agents du Cirad

Cirad

La dynamique d'adoption de l'agriculture de conservation à l'échelle des exploitations agricoles. Cas du Moyen Ouest de Madagascar

Razafimahatratra H.M., Bignebat C., Benz H., David-Benz H., Bélières J.F., Penot E.. 2019. In : Actes du 14e Congrès du RIODD 2019. Développement durable : territoires et innovations. La Rochelle : RIODD, 23 p.. Congrès du RIODD 2019. 14, 2019-09-25/2019-09-27, La Rochelle (France).

L'agriculture de conservation (AC) est une technique agroécologique comprenant le non labour du sol, la couverture permanente du sol et la rotation/association des cultures (FAO, 2017). L'AC a été promue dans différents pays d'Afrique Subsaharienne pour pallier les problèmes de dégradation du sol et pour favoriser la transition vers une agriculture plus durable. Toutefois, le niveau d'adoption de la technique est faible en Afrique Subsaharienne. La présente étude propose d'utiliser le cadre " Sustainable Rural Livelihood " (SRL) pour traiter la problématique de la transition de l'agriculture vers l'agroécologie en Afrique subsaharienne. La question de recherche est de savoir : quelles sont les motivations des exploitations agricoles familiales et les barrières qui façonnent les dynamiques actuelles d'adoption de l'AC ? A ce titre, une collecte de données qualitatives a été menée en 2017 dans le Moyen Ouest de Madagascar. L'étude empirique confirme que la zone d'étude est bien dans un contexte de dégradation du sol et que les exploitants en ont conscience. Certains exploitants n'ont pas été dans une dynamique d'adoption de l'AC, alors que d'autres l'ont été parce qu'ils ont été motivé au départ par la perspective d'amélioration des performances de leurs moyens d'existence. Toutefois, la faiblesse des dotations en capital de ces exploitations a été une barrière pour la poursuite de cette dynamique d'adoption et a favorisé l'abandon de la technique. Une reprise de la pratique de l'AC, après des années d'abandon, et un comportement d'adoption discontinue ont cependant été un effet non attendu dont l'existence n'a pas encore été démontrée empiriquement dans la littérature. Ce résultat illustre les capacités d'innovation et d'adaptation des exploitations. Renouveller les méthodes d'accompagnement des exploitations, favoriser la multidisciplinarité scientifique dans l'analyse des processus d'innovation et approfondir les recherches sur la pratique discontinue de l'AC sont autant de pistes de recherche identifiées à l'issue de ce travail de recherche.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :