Publications des agents du Cirad

Cirad

Les transitions agroécologiques des élevages laitiers en territoires agro-pastoraux en France et au Burkina Faso

Vidal A.. 2019. Montpellier : Montpellier SupAgro, 285 p.. Thèse de doctorat -- Sciences agronomiques.

Dans la dernière décennie, le secteur laitier a connu de forts bouleversements confrontant les éleveurs du Nord comme du Sud à une forte concurrence, à la volatilité des prix et à une réorganisation des filières. L'agroécologie offre un cadre théorique pertinent afin de repenser les systèmes d'élevage capables de répondre à la demande alimentaire tout en préservant les ressources. Cette thèse est centrée sur la compréhension des dynamiques des élevages laitiers en territoire agro-pastoral dans une perspective de transition agroécologique (TAE). L'objectif de la thèse est de comprendre quels sont les facteurs qui favorisent la TAE. Cette problématique a été déclinée en trois sous-questions : i) Dans quelle mesure les dynamiques d'évolution des élevages laitiers relèvent de la TAE, ii) Quel est l'impact de l'adoption de pratiques relevant des principes de l'agroécologie sur les performances techniques, économiques et sur le temps de travail, et iii) Comment s'opère la TAE et quels sont les facteurs en jeu ? Nous avons étudié l'évolution des systèmes d'élevage laitiers des Grands Causses dans le Sud de la France (GCF) en production de lait de brebis, et dans l'Ouest du Burkina Faso (OBF) en production de lait de vache. Nous avons opté pour deux approches méthodologiques. A partir d'entretiens semi-directifs en GCF et en OBF, une approche normative a été associée à une évaluation multi-critères afin de caractériser les trajectoires de pratiques des éleveurs et d'évaluer l'impact de l'adoption des pratiques relevant des principes de l'agroécologie sur les performances des systèmes d'élevage. Ensuite, une approche compréhensive a été appliquée au territoire des GCF. Elle mobilise le cadre de l'analyse processuelle, issu des sciences sociales que nous avons enrichi en y intégrant le concept de système d'élevage. Ce travail a permis de montrer une diversité de trajectoires. Certaines montrent un engagement des éleveurs dans la TAE. D'autres montrent des transformations de l'activité qui maintiennent un fonctionnement fondé sur des principes agroécologiques. L'adoption de pratiques relevant des principes de l'agroécologie a tendance à accompagner favorablement l'amélioration des performances techniques et économiques. Toutefois, pour le terrain GCF, le passage à la transformation fromagère et à la vente directe ou l'évolution des aides PAC sont des facteurs déterminants de l'évolution de résultats économiques et du travail que l'adoption de pratiques relevant des principes de l'agroécologie. En OBF, le faible niveau de mécanisation pour les pratiques d'affouragement a augmenté les temps de travail. L'adoption de pratiques relevant des principes de l'agroécologie accompagne la dynamique d'intensification laitière. Selon les stratégies des éleveurs, cette augmentation se poursuit avec un recours variable aux intrants. Certaines exploitations agricoles économes en intrants, privilégient des intrants locaux et valorisent mieux les résidus de cultures. L'analyse processuelle enrichit notre vision de la transition en apportant des éléments de compréhension qui touchent à la fois aux finalités de l'éleveur, aux opérateurs de l'aval, aux réseaux professionnels et aux politiques publiques. Les opérateurs de l'aval jouent un rôle pouvant favoriser la TAE dès lors qu'il y a des conditions de production régies par un cahier des charges comme l'AB ou une charte de qualité allant dans le sens de l'adoption de pratiques relevant de l'agroécologie. Les limites de ces labels demeurent, notamment sur les pratiques concernant la valorisation des espaces pastoraux, le défrichage, l'usage des fourrages humides, et ont des conséquences directes sur la biodiversité. La compréhension du processus de la transition agroécologique via l'analyse processuelle a mis en lumière sa complexité. Pour envisager une coordination à une échelle globale de la TAE, il apparaît nécessaire de renforcer les liens entre les éleveurs, les opérateurs de l'aval, la R&D et les polit

Mots-clés : adaptation de la production; espace pastoral; système agropastoral; exploitation laitière; agroécologie; burkina faso; france

Thématique : Systèmes et modes de culture; Elevage - Considérations générales

Documents associés

Thèse