Publications des agents du Cirad

Cirad

Evaluation des génotypes de mil Pennisetum glaucum (L.) R. Br. pour la résistance ou la tolérance à la mineuse de l'épi de mil, Heliocheilus albipunctella De Joannis au Niger

Oumarou M.N., Baoua I., Saidou A.A., Amadou L.. 2020. International Journal of Biological and Chemical Sciences, 14 (2) : p. 501-512.

La Mineuse de l'Epi de Mil (MEM), Heliocheilus albipunctella De Joannis est un ravageur endémique du mil en zone sahélienne. Elle est responsable de la perte de plus de 60% de la production de cette céréale. Pour l'identification des génotypes résistants ou tolérants à ce ravageur, des tests de criblage de 31 variétés ont été mis en place au niveau des 3 villages de la région de Maradi en 2016 et 2017 avec un dispositif de parcelles en blocs randomisés. L'analyse en composante principale a permis de dégager 3 groupes : 1) les variétés précoces et infestées par la MEM ; 2) celles tardives et moins infestées par le ravageur et 3) les génotypes tardifs à haut rendement. Le taux d'infestation des variétés est négativement corrélé au délai 50% floraison (r = -0,75) et positivement corrélé à l'importance des dégâts du ravageur notamment le nombre des mines (r = 0,97) et la longueur des mines (r = 0,98). La variété Moro avec un délai 50% floraison court de 74 jours, un épi compact et un taux d'infestation de 2,45% a été identifiée comme résistante. Les variétés CZ-SNY-03-11, Toroniou-HTC, PE00353, PE01490 et PE00077 avec des taux d'infestation variant de 0,89 à 2,76% semblent présenter une pseudo-résistance à la MEM. Ces dernières ont présenté un délai 50% floraison plus long de 87 à 100 jours qui leurs a permis d'échapper à l'infestation du ravageur. La compacité des épis et la longueur du cycle sont apparues comme des caractères fortement héritables (h² > 89). Les informations obtenues ont révélé l'existence des aptitudes à la résistance avec la variété Moro. Les activités de recherche peuvent désormais se focaliser sur la recherche des gènes responsables de cette résistance pour une amélioration génétique et dans le cadre d'une lutte intégrée contre la MEM.

Thématique : Génétique et amélioration des plantes; Ravageurs des plantes

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :