Publications des agents du Cirad

Cirad

Diversité et bases moléculaires de l'agressivité de Ganoderma boninense, agent causal de la pourriture basale du stipe chez le palmier à huile (Elaeis guineensis)

Merciere M.. 2015. Montpellier : Université de Montpellier, 118 p.. Thèse de doctorat -- Biologie intégrative des plantes, Thèse de doctorat -- Biologie intégrative des plantes, Thèse de doctorat -- Biologie intégrative des plantes.

La compréhension de la structure génétique et de la dynamique des populations, ainsi que les mécanismes moléculaires régissant les interactions entre l'hôte et le pathogène sont des éléments clefs pour la gestion des maladies. Au cours de cette étude nous avons cherché à développer dans un premier temps des marqueurs microsatellites à partir de données issues du séquençage d'un isolat de Ganoderma boninense. Ces marqueurs microsatellites nous ont permis d'étudier la structuration génétique et l'histoire démographique de G. boninense. Le génotypage d'un sous-échantillonnage issus de missions de récolte en Malaisie et à Sumatra nous a permis de mettre en évidence deux groupes principaux au sein de l'Asie du Sud-Est. Nous avons ensuite concentré notre attention sur la région regroupant la Malaisie péninsulaire et l'île de Sumatra, zone historique de développement de la culture industrielle du palmier à huile et d'apparition de la pourriture basale du stipe due à G. boninense, qui semble former une seule population. Nous avons examiné à une échelle géographique plus restreinte cette zone géographique afin de mettre en évidence une potentielle sous structure au sein de cette population. En testant l'effet du fond génétique du palmier d'origine de chaque individu, du nombre de génération de palmier précédent le moment de la récolte de l'individu, ou de la distance géographique sur une possible sous-structure des individus au sein de la zone historique, nous avons mis en évidence qu'aucune sous-structure génétique n'émergeait. En revanche, La comparaison de plusieurs scénarios d'évolution démographique a permis de mettre en évidence un phénomène d'expansion très ancien bien antérieur au début du développement de la culture industrielle du palmier à huile. Pour finir, la comparaison des données transcriptomiques entre des isolats agressifs et non agressifs a permis de souligner la présence d'une centaine de gènes différentiellement exprimés possédant une annotation fonctionnelle. Les résultats de ces deux approches pourront permettre une meilleure gestion de la maladie ainsi que l'amélioration des programmes développement et de gestion des résistances.

Thématique : Maladies des plantes; Génétique et amélioration des plantes

Documents associés

Thèse