Publications des agents du Cirad

Cirad

CanécoH : mise au point de leviers pour une Canne à sucre économe en Herbicide à La Réunion

Mansuy A., Marnotte P., Marion D., Martin J., Roux E., Chouteau R., Wilt M., Soubadou G.. 2019. Innovations Agronomiques, 76 : p. 103-119. Colloque National DEPHY, 2019-05-28/2019-05-28, Paris (France).

DOI: 10.15454/tskwve

Les adventices sont les principaux bioagresseurs de la canne à sucre à La Réunion. En conditions tropicales, la lutte contre l'enherbement représente un enjeu majeur de la filière pour améliorer ses performances techniques. A ce jour, la canne à sucre par son emprise sur la SAU de l'île (54 %), est une production végétale très consommatrice d'herbicides, seul pesticide autorisé en canne, malgré un IFT relativement bas (3,4) par rapport à celui d'autres cultures. Le projet CanécoH a pour objectif d'identifier, tester, comparer et évaluer différentes pratiques de désherbage alternatif au tout chimique dans différentes situations de production. Le projet s'appuie sur divers outils inhérents à la culture de la canne, comme les variétés, la gestion de la paille de canne après récolte, mais mobilise aussi des techniques autres comme le désherbage mécanique, l'utilisation de plantes de services, autant de pratiques visant à réduire de 50 % l'IFT tout en maintenant voire améliorant la productivité agricole. Les travaux sont conduits en station expérimentale ou chez l'agriculteur. Des résultats encourageants ont montré une réduction possible de plus de 50 % de l'IFT mais entrainent une augmentation du temps de travail et des investissements en matériels parfois importants. Ces résultats doivent être confortés dans le temps tout en adaptant, combinant et améliorant les techniques et les outils afin de conduire les agriculteurs dans un changement plus durable et économiquement rentable.

Mots-clés : canne à sucre; herbicide; désherbage; méthode alternative; agriculture alternative; agriculture durable; réunion; france

Documents associés

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :