Publications des agents du Cirad

Cirad

Le rôle du Sud dans la fabrique du développement : l'internationalisation des instruments des politiques publiques brésiliennes pour le secteur rural - le cas du Mozambique et des arènes multilatérales

Milhorance C.. 2016. Saint-Aubin : Université Paris-Saclay. Thèse de doctorat -- Sciences politiques.

La multiplication des mouvements d'exportation et d'importation des modèles de gestion sociale, politique et économique a récemment trouvé un foyer privilégié et peu exploré : celui de l'échange entre acteurs du " Sud ". L'expérience brésilienne de modernisation agricole ou de politiques sociales a attiré l'attention de la communauté internationale dans les années 2000, en manque de réponses politiques face aux défis mondiaux de " lutte contre la pauvreté ". Cet intérêt s'est accru eu égard aux efforts diplomatiques brésiliens pour intensifier la coopération, le commerce et les investissements avec les pays en développement, notamment sur le continent africain. C'est dans le but de saisir le contenu, les processus et les implications politiques de l'internationalisation des instruments des politiques publiques brésiliennes pour le secteur rural que nous réalisons cette étude. Il nous intéresse également d'appréhender de manière plus large les dynamiques de distribution de pouvoir à l'échelle internationale face à l'insertion de nouveaux acteurs et de nouveaux référentiels d'action publique, en tenant compte de la particularité historico-politique des échanges sud-sud. Nous montrerons que l'influence des acteurs brésiliens dans la production et la circulation de normes internationales en matière de développement rural a été plus effective dans le changement organisationnel et normatif au sein des institutions multilatérales telles que la FAO que dans la réorientation des instruments politiques au sein des institutions publiques des pays du Sud, dans notre cas le Mozambique. Cette conclusion repose sur l'idée selon laquelle l'internationalisation d'instruments d'action publique fait l'objet d'un processus politique impliquant des réseaux d'acteurs à de multiples niveaux. Nous identifions trois ordres de facteurs influençant les résultats des interactions entre les acteurs brésiliens et les " récepteurs " des normes au niveau multilatéral aussi bien que national : i) les stratégies d'acteurs impliquant la redistribution des ressources politiques ; ii) le changement du cadre cognitif de la coalition dominante ; et/ou iii) l'altération du contexte intérieur ou extérieur au système politique (structure d'opportunité). Ces étapes devraient nous permettre de mieux saisir les enjeux de la transformation de l'État dans un contexte de mondialisation et de consolidation de nouvelles recettes mondiales de solutions publiques.

Mots-clés : politique de développement; politique économique; coopération sud-sud; relations internationales; système économique; lutte contre la pauvreté; politique sociale; développement agricole; développement rural; brésil; mozambique; politique publique

Documents associés

Thèse

Agents Cirad, auteurs de cette publication :