Publications des agents du Cirad

Cirad

L'accompagnement de l'innovation piscicole par les paysans, le développement et la recherche

Maureaud C., Audouin S., Fanomezantsoa P., Rafenomanjato A., Hersant T., Gate S., Bentz B., Mortillaro J.M.. 2021. Journal de l'Agro-Ecologie (12) : p. 56-64. Atelier interface recherche développement, 2020-12-16/2020-12-17, Antsirabe (Madagascar).

L'innovation agricole consiste a la mise en pratique de nouvelles manieres de produire et de s'organiser. L'accompagnement de l'innovation est une demarche complexe dans la mesure ou chaque situation d'innovation est unique et le resultat incertain [1]. Deux demarches conjointes sont mises en oeuvre actuellement par l'APDRA et ses partenaires (i.e. Cirad, FOFIFA, FIFATA) pour accompagner les innovations paysannes piscicoles : (i) la traque a l'innovation et (ii) la recherche-action. Une demarche de traque a l'innovation paysanne piscicole est aujourd'hui mise en oeuvre afin (i) d'identifier et de decrire les innovations vis-a-vis des referentiels techniques proposes, (ii) mettre en place un processus d'evaluation de ces innovations, ce qui permettra (iii) d'enrichir les referentiels techniques de la rizipisciculture et de la pisciculture en etangs barrages et donc d'ameliorer l'efficacite et la durabilite des modeles proposes et enfin (iv) d'elargir les possibilites de developpement de la pisciculture a Madagascar. Trois innovations majeures et a fort potentiel socio-technique et economique ont ete identifiees. La premiere est l'elevage d'un poisson hybride - la carpe de Kollar (Cyprinus Kollarii), produit du croisement de carpes communes (Cyprinus carpio) et de cyprins dores (Carassius auratus L), est utilisee comme alternative a la carpe commune en rizipisciculture. La seconde innovation est l'utilisation de feuilles de bananiers sechees et brulees dans les etangs de ponte par certains pisciculteurs. Cette innovation permet l'amelioration de la regularite et du succes des pontes vis¿a-vis des aleas. Enfin, la troisieme innovation concerne la production de tilapias (Oreochromis niloticus) non sexes et de petites tailles. Les performances techniques, sociales et economiques de ces trois innovations necessitent d'etre evaluees. Ces innovations peuvent aboutir apres concertation a l'elaboration de protocoles d'experimentation dans le cadre d'une demarche de recherche-action. Cette demarche resulte d'un partenariat entre recherche, operateurs de developpement et pisciculteurs qui decident d'explorer des solutions et d'agir ensemble. Elle apporte une rigueur scientifique dans l'evaluation des innovations, produisant les connaissances necessaires a un changement technique ou organisationnel, mais aussi social. Un diagnostic est realise pour aboutir a une vision partagee du probleme et identifier des solutions qui sont negociees, mises en oeuvre, puis evaluees conjointement. Parmi elles, le decalage de la ponte de carpe pour adapter la disponibilite en alevins aux exigences du marche et aux contraintes zootechniques ainsi que l'amelioration de la productivite des alevins vis-a-vis de la croissance (i.e. alimentation) et de la survie (e.g. predateurs) sont testes. Ces demarches d'accompagnement de l'innovation permettent d'ameliorer en permanence les referentiels de la pisciculture a Madagascar, ce qui conduit a un meilleur accompagnement des paysans. Enfin, ces deux demarches permettent de produire des apprentissages mutuels entre les pisciculteurs, les agents du developpement et les cherch eurs, visant des impacts a long terme sur les capacites a innover de ces acteurs....

Mots-clés : rizipisciculture; exploitation piscicole; adoption de l'innovation; innovation; pisciculture; cyprinus carpio; carassius auratus; oreochromis niloticus; madagascar; cyprinus kollarii

Documents associés

Article (c-notoriété en attente de mise à jour)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :